Sécheresse en Lozère : les agriculteurs demandent l'état de calamité agricole

Les agriculteurs de Lozère demandent l'état de calamité agricole en raison de la sécheresse - 7 septembre 2017 / © France 3 LR
Les agriculteurs de Lozère demandent l'état de calamité agricole en raison de la sécheresse - 7 septembre 2017 / © France 3 LR

Depuis le 11 août, il n’y a pas eu de pluie significative en Lozère. Les cours d’eau sont exceptionnellement bas. Et la situation ne va pas en s’améliorant selon Météo France. Les agriculteurs du département demandent le déclenchement de l’état de calamité sécheresse.

Par Joane Mériot

Aucune pluie conséquente depuis le 11 août dernier en Lozère, et très peu tombée durant l’été. Les cours d’eau sont exceptionnellement bas. Et la situation ne devrait pas s’améliorer dans les semaines à venir, Météo France ne prévoit pas de précipitations pour le moment.

En Lozère, la terre brûle et ne repousse pas, la terre est sèche et les animaux ne peuvent plus se nourrir.

Ca fait maintenant pratiquement un mois et demi qu'on les enfourrage 2 fois par jour je leur donne à manger. Parce que y a la sécheresse, après elles peuvent partir mais y a pas assez pour les nourrir.

Deux fois par jour, il puise dans ses stocks de foin. A ce rythme, impossible de tenir jusqu'à la fin de l'hiver. Alors pour éviter la pénurie, l'éleveur à décider de se séparer d'une partie du troupeau.

Nombre d'agriculteurs sont contraints d'acheter du foin à l'extérieur. Un coût qui représente plusieurs milliers d'euros par exploitation.

Le reportage d'Ophélie Lepiver et Yannick Leteurnier 


La profession demande le déclenchement de la calamité sécheresse.

La reconnaissance du statut leur permettrait de bénéficier du fonds national de gestion des risques en agriculture, chargé de compenser les pertes sur des cultures pour lesquelles les agriculteurs ne sont souvent pas assurés.

Florian Moulin est technicien d'élevage à la Chambre d'agriculture : 

"Une reconnaissance de cet état permettrait aux éleveurs de l'aop jeunes montagne d'acheter du fourrage hors zone ce qui serait déjà plus facile à trouver et probablement autant abordable en prix."

Seuls les services de la préfecture peuvent déclencher l'état de calamité sécheresse.
Des expertises de la Direction Départementale du territoire débuteront le 20 septembre prochain.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Stéphane Sapinart nouvel entraîneur des Spacer's de Toulouse

Près de chez vous

Les + Lus