Macron mène sa barque à Lunel

Emmanuel Macron très à l'aise dans la barque de l'étang de l'Or face à la presse / © France 3 LR
Emmanuel Macron très à l'aise dans la barque de l'étang de l'Or face à la presse / © France 3 LR

Le ministre de l'économie Emmanuel Macron est monté dans une barque de pêcheurs d'anguilles à Lunel dans l'Hérault cet après-midi. Etape sur l'étang après son passage au congrès de l'association des maires petites villes à la Grande-Motte.

Par Laurence Creusot

Le ministre n'a pas enfilé la salopette que lui tendait un pêcheur d'anguilles cet après-midi sur les bords de l'étang de l'Or mais il a tombé le veston pour monter dans la barque et assister au relevé des filets.
Il a même touché du bout des doigts une anguille sur l'étang de l'Or. Le député socialiste de Lunel lui servait de guide.
Emmanuel Macron et Patrick Vignal à la pêche à L'anguille sur l'étang de l'Or. 27 mai 2016 / © France 3 LR
Emmanuel Macron et Patrick Vignal à la pêche à L'anguille sur l'étang de l'Or. 27 mai 2016 / © France 3 LR

Il s'agissait de montrer que pendant que "certains bloquent l'économie la majorité des Français continuent à travailler". Comme le matin même lors de sa visite au congrès de l'association des maires des petites villes de France.

Le reportage de L.Beaumel, E. Jubineau, F. Jobard et B.Pansiot-Villon.

Macron en visite à Lunel et sur l'étang de l'Or
Le ministre de l'économie a rencontré les pêcheurs d'anguilles et les étudiants de l'école du numérique de Lunel (Hérault) - L.Beaumel/E. Jubineau/F.Jobard

Au gouvernail d'une barque avec des pêcheurs de l'étang de l'Or, il a assuré en réponse à une question qu'il ne fallait y voir aucune "métaphore" d'un éventuel désir de tenir un jour la barre du pays.

Emmanuel Macron dans la barque avec le député Patrick Vignal et le pêcheur d'anguilles Roland / © France 3 LR
Emmanuel Macron dans la barque avec le député Patrick Vignal et le pêcheur d'anguilles Roland / © France 3 LR
Et pendant ce temps le préfet de l'Hérault consulte ses mails / © France 3 LR
Et pendant ce temps le préfet de l'Hérault consulte ses mails / © France 3 LR

Changer l'image de Lunel

Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron est allé, en fin de journée, à la rencontre de jeunes élèves d'une école du numérique de Lunel (Hérault) afin de "montrer un autre visage" d'une ville qui a perdu au moins huit de ses jeunes en Syrie.
"Je voulais venir dans cette belle ville", a-t-il déclaré à la presse après avoir dialogué avec les 18 étudiants de cette "école du numérique", située dans le centre ancien, "parce que d'abord on a souvent parlé de Lunel en termes inquiétants, comme un des exemples d'une ville qui a souffert de ce phénomène du jihad et d'une radicalisation".
Le ministre de l'Économie, de l'industrie et du numérique a donc souhaité "montrer un autre visage de la ville, le visage d'une jeunesse qui veut entreprendre".

"La plupart d'entre eux veulent créer leur propre entreprise, leur propre projet", s'est-il félicité. "Et je voulais en venant ici envoyer ce message dire d'abord que, à Lunel il y a de l'espoir, il y a de l'envie de faire, il y a de la volonté."


Le départ en 2014 d'une vingtaine de jeunes lunellois en Syrie, où au moins huit d'entre eux ont été tués, a engendré un traumatisme durable dans la ville.
"Partout en France", a assuré le ministre, "le numérique est un instrument de transformation, d'émancipation... de développement des territoires".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Palavas (34) : chaud, chaud sur la plage... et canicule

Près de chez vous

Les + Lus