Montauban : les policiers ouvrent le feu sur une voiture sur le parking d'une discothèque

© France 3
© France 3

Les policiers ont tiré à dix reprises sur une voiture qui leur fonçait dessus samedi matin à Montauban sur le parking de la discothèque le "Why Not" à la suite d'une bagarre générale, a-t-on appris auprès du parquet. Le conducteur, en état d'ébriété, a été placé en garde à vue.

Par Vincent Albinet

Il était environ 5 heures 30 du matin samedi lorsque les policiers de Montauban sont intervenus sur le parking de la discothèque "Le Why Not" pour y séparer, à l'aide notamment de bombes lacrymogènes, les protagonistes d'une violente bagarre générale.

Une fois cette rixe dispersée, un individu, en état d'ivresse manifeste, a délibérement foncé avec sa voiture sur les policiers. Ces derniers ont, à dix reprises, tiré en direction des pneumatiques pour stopper le véhicule. "Les policiers, en état de légitime défense, ont fait un usage proportionné de leurs armes", souligne le parquet de Montauban.

Le conducteur, un homme de 34 ans, sans antécédents de violence connus de la justice, a été interpellé et placé en garde à vue. Il sera déféré dimanche soir au parquet de Montauban pour "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique", avec deux circonstances aggravantes : son état d'ivresse manifeste et l'utilisation d'une arme par destination (son véhicule, NDLR). Le prévenu sera jugé mardi dans le cadre d'une procédure de comparution immédiate. Jusqu'à cette comparution, le parquet a demandé son placement en détention provisoire.

Les résultats des analyses d'alcoolémie du suspect ne sont pas encore connus.

Dès lundi, le procureur de Montauban devrait confier à l'Inspection Générale de la Police Nationale une enquête pour déterminer les conditions dans lesquelles les policiers ont fait usage de leurs armes. 

C'est la deuxième fois en quelques jours que les forces de l'ordre sont amenées à faire feu sur un véhicule dans le Tarn-et-Garonne. Le 19 janvier dernier, les gendarmes avaient ainsi stoppé le véhicule de cambrioleurs qui leur fonçait également dessus à Moissac.

Sur le même sujet

Villefranche-de-Conflent (66) : randonnée sous les Pyrénées

Près de chez vous

Les + Lus