Nîmes : 2 ex-ministres PS condamnés à de la prison ferme et à de fortes amendes

Nîmes - Gilbert Baumet et son avocat au palais de justice - 1er juillet 2016. / © F3 LR
Nîmes - Gilbert Baumet et son avocat au palais de justice - 1er juillet 2016. / © F3 LR

Les deux anciens ministres socialistes Gilbert Baumet et Roland Dumas, ont été condamnés à de la prison ferme (pour le premier) et à des amendes allant de 10.000 à 20.000 euros, respectivement pour détournement de fonds publics et recel devant le tribunal correctionnel de Nîmes.

Par Z.S.


En juillet, le parquet avait requis quatre mois de prison ferme et 20.000 euros d'amende à l'encontre de Gilbert Baumet, ex-ministre délégué au Commerce du gouvernement Bérégovoy, pour détournement de fonds publics, ainsi que 10.000 euros d'amende pour Roland Dumas, ancien président du Conseil constitutionnel et ex-ministre des Affaires étrangères, pour recel.
Ces réquisitions ont été suivies.


Les réquisitions suivies


Ce vendredi, les réquisitions ont été suivies par le tribunal correctionnel de Nîmes. Gilbert Baumet a été condamné à 4 mois de prison ferme et 20.000 € d'amende. Roland Dumas a lui été condamné à 10.000 € d'amende. Ils étaient tous les deux absents lors de l'audience.

Nîmes : 2 ex-ministres PS condamnés à de la prison ferme et à de fortes amendes
Les deux anciens ministres socialistes Gilbert Baumet et Roland Dumas, ont été condamnés à de la prison ferme (pour le premier) et à des amendes allant de 10.000 à 20.000 euros, respectivement pour détournement de fonds publics et recel devant le tribunal correctionnel de Nîmes. - F3 LR - Récit : E.Félix

Une fausse étude présumée commandée à Roland Dumas


Pour rappel : la justice reproche à Baumet, alors maire de Pont-Saint-Esprit, d'avoir fait payer par la commune plus de 8.000 euros à Roland Dumas officiellement pour une étude sur la vidéo surveillance qui n'a jamais été retrouvée, somme correspondant au centime près au solde dû par Baumet à Dumas pour la défense du maire que l'avocat avait assurée dans une affaire plaidée devant la cour d'appel de Nîmes en 2006.

Nouvelle comparution le 18 novembre


Les deux hommes politiques ont par ailleurs été condamnés à verser à la commune de Pont-Saint-Esprit, partie civile dans cette affaire, la somme de 8.348, 48 euros, soit le montant de l'étude sur la vidéosurveillance.
Les avocats de Gilbert Baumet et Roland Dumas avaient plaidé la relaxe de leurs clients lors de l'audience en juillet dernier.

Gilbert Baumet, âgé de 73 ans, doit par ailleurs comparaître le 18 novembre devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour favoritisme concernant plusieurs marchés passés sans appel d'offres en tant que maire de Pont-Saint-Esprit.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Tarn : retour à la semaine des quatre jours dans les écoles de Castres

Près de chez vous

Les + Lus