La narcolepsie, c’est ce clignement des yeux irrépressible qui peut durer plusieurs heures. Une tendance à s’écrouler dans un sommeil profond à n’importe quel moment de la journée. A la narcolepsie, s’ajoute aussi la cataplexie qui entraîne des relâchements musculaires soudains.

Une maladie dont les symptômes peuvent faire rire tant ils doivent provoquer des situations cocasses, mais qui rend infernale la vie de ceux qui en souffrent. Environ 0,05 % de la population est touchée par ce phénomène, dont 30 000 personnes en France.

Le CHU de Toulouse fait partie des quelques centres de recherche dans le monde qui travaillent sur cette maladie. L’équipe du centre d’immunologie va pouvoir compter sur une aide de la région Occitanie avec un fonds de 73 000 euros pour aider la recherche.

Un véritable coup de pouce pour étudier cette maladie du sommeil et comprendre comment le système immunitaire agit sur les neurones qui fabriquent les orexines, des neurotransmetteurs excitateurs qui suscitent l’état d’éveil.