Un noyé à Narbonne-plage : baigneurs, soyez prudents

Illustration. / © MaxPPP
Illustration. / © MaxPPP

Depuis ce jeudi matin, la baignade est limitée à Narbonne-plage et dans les autres stations balnéaires audoises. En cause, un vent marin et des courants qui peuvent entraîner les nageurs. Un touriste de 70 ans s'est noyé, peut-être victime d'hypothermie.

Par Sylvie Bonnet

Surveillance accrue sur le littoral audois


On appelle ça la zone restrictive. Depuis ce matin, la partie surveillée de la zone de baignade de Narbonne-Plage est limitée par deux piquets. Les secouristes doivent en effet redoubler de vigilance à cause des vents marins qui créent des courants et peuvent entraîner les nageurs.  Une surveillance accrue pour tous les postes de secours, ouverts tous les jours de 11h à 19h.

Noyade d'un septuagénaire à Narbonne-Plage


Malheureusement l'homme qui se baignait ce jeudi matin n'a pas pu bénéficier de cette surveillance puisqu'il s'est mis à l'eau avant l'ouverture des postes. Agé de 70 ans, le touriste en vacances avec sa femme et ses petits-enfants au camping de la Falaise s'est noyé et n'a pu être ranimé par les secours. Une hypothermie pourrait être à l'origine de ce décès, l'eau étant plus froide avec cause du vent du nord soufflant récemment.

Attention aux baïnes


Le phénomène est plus connu sur l'atlantique, mais il existe aussi en Méditerranée et piège chaque année des baigneurs. Les courants marins, favorisés par le vent, entraînent les imprudents entre deux bans de sable et peuvent s'avérer mortels alors même que les baigneurs sont dans une zone où ils ont pied. D'où l'importance, lorsque l'on arrive sur une plage inconnue, de se renseigner sur la présence éventuelle de ce phénomène. Et dans le doute, préférer les zones et les heures de baignade surveillée.

Drapeau vert à Palavas-les-Flots


Sur le littoral héraultais, les conditions de baignade sont aussi bonnes que la météo. La mer est à 21° à Palavas-les-Flots et la plage à 28° ce jeudi. Le vent, à peine à 5 km/h, pourrait forcer un peu demain vendredi pour atteindre les 15 kms/h. Un vent plein sud qui devrait encore réchauffer l'eau mais aussi favoriser les courants dangereux.

Sur le même sujet

Millau : solidarité avec Saint-Martin

Près de chez vous

Les + Lus