Le port de Sète fait peau neuve

Propriétaire du port de Sète-Frontignan depuis 2007, la Région a engagé la réhabilitation du môle Masselin pour accroître le trafic et améliorer l’accueil des ferries.
Propriétaire du port de Sète-Frontignan depuis 2007, la Région a engagé la réhabilitation du môle Masselin pour accroître le trafic et améliorer l’accueil des ferries.

Une cure de jouvence à 300 millions d'euros, c'est ce que le Languedoc-Roussillon a offert au port de Sète en 10 ans. Propriétaire de la structure depuis 2007, la région vient de lancer deux nouveaux chantiers pour rénover le port et lui permettre de se maintenir dans la course.

Par Isabelle Bris

La Région a engagé la réhabilitation du môle Masselin pour accroître le trafic et améliorer l’accueil des ferries. L'objectif de cet énorme chantier est aussi de pouvoir accueillir  les immenses porte-containers nouvelle génération, par la construction du quai H, long de près de 500 mètres.
Démarrés en juillet et septembre 2014, ces travaux d’envergure représentent 58 M€ d''investissements, selon un communiqué de la région.

Les ouvriers vont travailler pendant deux pour transformer les installations, de quoi relancer l'avenir du port. L'addition sera salée pour la région, mais a priori, c'est le prix à payer pour continuer d'exister, avant même d'envisager de concurrencer Toulon ou Marseille.
En 10 ans, 300 millions d'euros ont été investis dans cette structure qui emploie directement 1300 personnes à Sète.

Un lifting à 300 millions d'euros pour le port de Sète
Reportage : S.Banus et JP.Faure

 

Sur le même sujet

Crèche de Béziers interdite

Près de chez vous

Les + Lus