Dix aéroports en Occitanie : est-ce rentable ? Visite de Carole Delga à Perpignan

L'aéroport de Perpignan-Rivesaltes - juillet 2017. / © France 3 LR
L'aéroport de Perpignan-Rivesaltes - juillet 2017. / © France 3 LR

Avec dix aéroports pour une seule région, les retombées économiques sont-elles suffisantes ? La présidente PS de la région, Carole Delga, a présenté les résultats d'une étude qui définira le projet de développement du transport aérien, en Occitanie.

Par Simon Saidi


«Comme je l'ai fait pour le rail, je veux bâtir avec le plus grand nombre une feuille de route aérienne qui réponde aux besoins des habitants et des activités économiques de notre région».


La présidente du conseil régional d'Occitanie, Carole Delga, a présenté, ce 10 juillet, une étude sur les retombées économiques du transport aérien dans la nouvelle région, qui compte dix aéroports.


La feuille de route 


Cette étude servira de feuille de route, car « une fois définie, une stratégie sera proposée d'ici la fin de l'année 2017 au conseil régional et mise en application dès 2018 », a précisé la présidente.

Dans le classement 2016 des aéroports les plus fréquentés de France métropolitaine, réalisé par l’Union des aéroports français (UAF), l'Occitanie ne s’en sort pas si mal. Toulouse arrive en 6ème position, tandis que Montpellier est classé à la 12ème place. Le trafic est en effet en progression dans la quasi-totalité des aéroports.

Pour Carole Delga, la présence de dix aéroports dans une seule région est d’abord un atout : « Ma priorité, c'est l'accès à la mobilité pour tous. Qu'il s'agisse de répondre à la demande des entreprises, de désenclaver les populations ou de stimuler le tourisme, chaque aéroport participe à la dynamique territoriale », a-t-elle poursuivi.

Perpignan : Carole Delga en visite à l'aéroport
La présidente du conseil régional d'Occitanie Carole Delga a présenté, lors de l'inauguration du nouveau hall de l'aéroport de Perpignan-Rivesaltes, les résultats d'une étude qui définira le projet du développement du transport aérien. - France 3 Occitanie - Reportage : M. Tamon / D. Berhault / F. Favineau


Un nouveau hall pour l'aérogare de Perpignan


L’aérogare de Perpignan-Rivesaltes, inaugurée ce lundi par Carole Delga, n’est pas la seule à connaître des travaux d’extension. A l'aéroport de Béziers-Cap d’Agde par exemple, pour répondre à la hausse de la fréquentation, une extension de 600 m2 a été réalisée en juin dernier, permettant ainsi d’accueillir 180 passagers supplémentaires.

Pour autant, l’avenir des dix aéroports est-il assuré ? La piste de la réorganisation du maillage aéroportuaire avait déjà été évoquée. En janvier 2016, à l’occasion du 70ème anniversaire de l’aéroport de Montpellier, le président du directoire Emmanuel Brehmer avait présenté aux actionnaires sa feuille de route, établie jusqu’en 2020.
Objectif : développer massivement le trafic passagers… à condition d’investir 2,5 millions d’euros sur fonds propres ou bien parvenir, d’ici-là, à rassembler 2,5 millions de voyageurs en investissant de façon plus ambitieuse, et donc de revoir le schéma aéroportuaire régional, selon le Midi-Libre.

La première étude (BVA-BIPE) sur les retombées socio-économiques du transport aérien en Occitanie a été dévoilée le 10 juillet par le Conseil régional. Elle montre que les dix aéroports locaux génèrent 1,477 milliards d’euros de valeur ajoutée, soit 1 % du PIB régional. Elle montre aussi que transitent 11,5 millions de passagers.

Les missions des aéroports régionaux

La mission de Carcassonne-Salvaza (390.000 passagers), Béziers-Agde (244.000 passagers) et Nîmes-Garons (214.000 passagers) consiste essentiellement à alimenter l'économie touristique.

Rodez-Aveyron (70.000 passagers) et Castres (42.000 passagers) sont des outils de désenclavement du territoire.

Les plateformes de Perpignan-Rivesaltes (377 000 passagers) et Tarbes-Lourdes-Pyrénées (381 000 passagers) ont une double vocation touristique et de désenclavement.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Crèche de Béziers interdite

Près de chez vous

Les + Lus