Perpignan : le stationnement désormais géré par une société privée

Horodateur illustration / © Maxppp Sébastien Jarry
Horodateur illustration / © Maxppp Sébastien Jarry

Du changement dans le stationnement en ville ! A partir du 1er janvier, l'état laisse la main aux mairies. Certaines d'entre elles ont préféré confier la gestion des stationnements payants à des sociétés privées. A Perpignan, le conseil municipal a validé la candidature de la société Indigo.

Par Joane Mériot

A partir du 1er janvier 2018, la loi sur la réforme du stationnement payant (loi Maptam) entrera en vigueur. Elle prévoit de réformer le stationnement payant dans les villes qui pourront appliquer leurs propres tarifs ou confieront sa gestion à des société privées, comme la ville de Perpignan.
France 3 Occitanie a décidé de faire un tour d'horizon des différents choix faits dans plusieurs villes de notre région lors de l'émission Dimanche En Politique diffusé ce dimanche à 11h25.

Perpignan confie sa gestion du stationnement à une société privée 



Dès janvier, les pièces mises dans les horodateurs perpignanais tomberont dans la poche d'Indigo, une société privée.
Si pour les deux premières heures de stationnement, le tarif ne bougera pas pour les heures suivantes en revanche, cela pourra grimper vite, très vite parfois, jusqu'à 25 euros pour une demi-journée boulevard Clémenceau.

Le stationnement rapportait 1 million et demi d'euros par an à la ville. Pour cette délégation de service public voté hier, la société Indigo devra verser 3 millions 2. Une bonne affaire selon le maire. D'autant que la loi prévoit de dépénaliser les infractions aux stationnements. Fini les Pv, place aux forfaits post stationnement. L’amende forfaitaire baisse à 15 € et passe à 25€ au-delà de 3 jours. Un changement qui n'aurait pas été facile à gérer.

Le reportage de Philippe Georget et Frédéric Savineau 

Perpignan : le stationnement désormais géré par une société privée
Du changement dans le stationnement en ville ! A partir du 1er janvier, l'état laisse la main aux mairies. Certaines d'entre elles ont préféré confier la gestion des stationnements payants à des sociétés privées. A Perpignan, le conseil municipal a validé la candidature de la société Indigo. - France 3 LR - Philippe Georget et Frédéric Savineau


La municipalité rappelle que 1500 places de stationnement en centre-ville resteront au tarif d'un euro la demi-journée.

Sur le même sujet

Perpignan : le stationnement désormais géré par une société privée

Près de chez vous

Les + Lus