Législatives: Louis Aliot élu à Perpignan

Ambiance au QG de Louis Aliot, candidat dans la 2ème circonscription des Pyrénées-Orientales.
Ambiance au QG de Louis Aliot, candidat dans la 2ème circonscription des Pyrénées-Orientales.

Louis Aliot (FN) est élu. Dans la 2ème circonscription des Pyrénées-Orientales, Louis Aliot (FN) a battu Christine Espert avec 50, 56 % des voix contre 49,44 %. 452 voix séparent les deux candidats.

Par OLC avec l'AFP

Elu de justesse mais finalement vainqueur: Louis Aliot, vice-président du FN, a remporté la deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales, face à la candidate MoDem investie par REM, Christine Espert.

Louis Aliot, eurodéputé et compagnon de Marine Le Pen, l'a emporté avec 50,56% des voix, contre 49,44% pour Christine Espert, soit seulement 452 voix de différence. L'abstention s'est élevée à 54,36% des inscrits, contre 39,89% en 2012.

Victoire de Louis Aliot (FN) dans les Pyrénées-Orientales
Louis Aliot (FN) est élu. Dans la 2ème circonscription des Pyrénées-Orientales, Louis Aliot (FN) a battu Christine Espert avec 50, 56 % des voix contre 49,44 %. 452 voix séparent les deux candidats. - D. Berhault et P. Georget

Trois échecs

Après trois échecs depuis 2002 sur la 1ère circonscription des Pyrénées-Orientales, cet avocat de formation de 47 ans, a cette fois fait campagne dans la 2e circonscription, où Marine Le Pen avait fait lors de la présidentielle son plus fort score en Occitanie.


Ambiance QG Louis Aliot (FN) vainqueur à Perpignan aux législatives face à Christine Espert de 452 voix.


Dimanche soir à Perpignan, Louis Aliot a remercié les militants FN: "Les Pyrénées-Orientales résistent particulièrement et ça on le doit quand même à notre implantation qui, petit à petit, permet des scores, permet des ralliements, permet de nouveaux militants..."

Il faudra désormais préparer les municipales

"Mais on n'est pas assez, et il faudra désormais préparer les municipales, pas seulement à Perpignan, partout dans le département", a-t-il ajouté. Les trois autres circonscriptions du département ont vu la victoire dimanche de candidats REM contre ceux du FN.


Assez fier de succéder à Pierre Sergent dans les Pyrénées-Orientales

"Nous lancerons un appel dans les jours qui viennent à créer quelque chose dans les Pyrénées-Orientales pour ravir des mairies et prendre le département à la gauche", a-t-il déclaré sans plus de précision. Il s'est aussi dit "assez fier de succéder à Pierre Sergent dans les Pyrénées-Orientales", disant espérer "du maire de Perpignan" une "rue Pierre Sergent".

Ancien résistant, Pierre Sergent a été un membre influent de l'OAS, l'organisation clandestine qui s'était violemment opposée à l'indépendance algérienne. Il a été élu député du FN dans les Pyrénées-Orientales entre 1986 et 1988.

 


Les résultats dans les Pyrénées-Orientales:

Bilan du 1er tour:

Bien qu’arrivé en tête (avec 781 voix d’avance) et disposant d’une renommée nationale, Louis Aliot ne peut finalement compter que sur les abstentionnistes et quelques électeurs LR pour gonfler son score de premier tour.

Fernand Siré (6 145 voix), député sortant LR, élu en 2012 grâce au désistement du FN, a laissé ses électeurs libres de leur choix. Quant à la candidate socialiste (2 168 vx), elle appelle clairement à faire barrage au FN.

Territoire ancré à droite

Reste à savoir si l’appel de Louis Aliot aux électeurs de la France Insoumise (4563 voix) sera entendu.

C'est sur le territoire le plus ancré à droite, Perpignan-Canet,  que s'est présenté cette fois Louis Aliot, délaissant la 1ère circonscription au profit de son attaché parlementaire Alexandre Bolo. 

Les résultats du second tour en Occitanie :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Tarn : retour à la semaine des quatre jours dans les écoles de Castres

Près de chez vous

Les + Lus