Législatives : Trois députés LREM et un député FN dans les Pyrénées-Orientales

© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Louis Aliot (FN), Laurence Gayte, Sébastien Cazenove et Romain Grau (LREM) sont élus dans les Pyrénées-Orientales.

Par Olivier Le Creurer

Louis Aliot (FN), Laurence Gayte, Sébastien Cazenove et Romain Grau (LREM) sont élus dans les Pyrénées-Orientales.


1ère circonscription (Perpignan) : 


Victoire de Romain Grau (LREM) 57,22 % devant Alexandre Bolo (FN) 42,78 %. 3700 voix de différence. Romain Grau, élu député de la première circonscription des Pyrénées-Orientales, chef d'entreprise âgé de 42 ans, élu local, est un ancien camarade de promotion d'Emmanuel Macron à l'ENA.
La réaction d'Alexandre Bolo:



Le bilan du 1er tour:

Romain Grau (REM) dispose d’une belle avance de 3 748 voix mais cristallise aussi le rejet des autres candidats. Daniel Mach (6 312 voix) a clairement dit qu’il ne voterait pas pour lui. À gauche, Jean Codognès a également fait campagne contre lui. Quant au 5 172 voix de FI et du PCF, il y a peu de chances qu’elles se retrouvent dans l’offre du second tour.

Alexandre Bolo (FN) compte sur l’abstention et une partie de l’électorat de droite, DLF (398 voix) a également appelé à voter pour lui.

Le député sortant socialiste Jacques Cresta ne se représentait pas.

Ambiance QG Louis Aliot (FN) vainqueur à Perpignan aux législatives face à Christine Espert de 452 voix.


2ème circonscription (Canet-en-Roussillon et Rivesaltes)


Louis Aliot (FN) s'impose avec 50,56% des voix devant Christine Espert (LREM) 49,44 % avec 452 voix d'avance.


La réaction de Catherine Espert, battue par Louis Aliot





Bilan 1er tour:

Fernand Siré (6 145 vx), député sortant LR, élu en 2012 grâce au désistement du FN, a laissé ses électeurs libres de leur choix. Quant à la candidate socialiste (2 168 voix), elle appelle clairement à faire barrage au FN. Reste à savoir si l’appel de Louis Aliot aux électeurs de la France Insoumise (4 563 voix) sera entendu.

Quant à Christine Espert elle a reçu un soutien de poids cette semaine avec la visite du 1er ministre Edouard Philippe.  Le duel Aliot - Espert s'annonce serré.


3ème circonscription (Perpignan, Prades, Saint-Estève): 


Laurence Gayte (LREM) l'emporte avec 59,31 % des voix face à Sandrine Dogor (40,69 %)
La réaction de Sandrine Dogor:


Le bilan du 1er tour:

Les deux candidates qualifiées sont peu connues bien que déjà impliquées en politique depuis quelques années. Arrivée en tête, Laurence Gayte (REM) peut compter sur l’important réservoir de voix de la socialiste Ségolène Neuville (6 238 vx) qui appelait dès dimanche soir à voter pour la majorité présidentielle et contre le FN. Elle devrait également récupérer des électeurs de Mireille Bossy (1 765 voix), cette dernière ne cessant de se réclamer de la majorité présidentielle pendant la campagne du premier tour.

Laurence Gayte (REM). Originaire du Ribéral, elle y vit de nouveau depuis 15 ans. "Centriste depuis toujours", elle avait rejoint Cap 21, puis Jean-Louis Borlo. Elle a été élue à la mairie de Saint-Estève aux côtés de Robert Vila avant d’envisager de se présenter contre lui aux dernières municipales.

Sandrine Dogor (FN). Préparatrice en pharmacie, âgée de 47 ans, elle vit et travaille à Perpignan. Elle a été candidate lors des dernières élections départementales pour le canton Vallée de la Têt.


4ème circonscription (Argelès-sur-mer, Céret ) 


Sébastien Cazeneuve (LREM) s'impose avec 57,97 % des voix devant Stéphane Massanell (FN) 42,03 %.

Réaction Sebastien Cazenove (LREM) 4ème circo des Pyrénées-Orientales
Sebastien Cazenove (LREM) 4e circonscription des Pyrénées-Orientales


La réaction de Stéphane Massanell:
 


Le bilan du 1er tour:

Avec 4 285 voix de plus que son adversaire, Sébastien Cazenove (REM) dispose d’une belle avance. Il peut également compter sur le soutien du candidat socialiste (3 580 voix) qui a appelé à voter pour lui dès dimanche soir.
Sébastien Cazenove (REM). Âgé de 40 ans, il est référent départemental d’En marche !

Stéphane Massanell (FN). Originaire du Boulou, âgé de 46 ans, il est policier à Perpignan. Il a déjà été candidat aux élections départementales en 2014 pour le canton Vallespir/Albères.
 

Les résultats du second tour en Occitanie : 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Sète: luthier, un métier de passionné

Près de chez vous

Les + Lus