Perpignan : un chauffeur de bus scolaire condamné pour “atteintes sexuelles sur mineures”

illustration - archives
illustration - archives

Un chauffeur scolaire comparaissait mercredi pour "atteintes sexuelles sur mineures" devant le tribunal correctionnel de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. Il a été condamné, notamment parce qu'il tentait de "voler des baisers" à des adolescentes, révèlent nos confrères de L'Indépendant.

Par Zakaria Soullami

Le tribunal correctionnel de Perpignan a condamné un chauffeur de bus scolaire, notamment parce qu'il tentait de "voler des baisers" à des adolescentes, révèlent nos confrères de L'Indépendant.

Il les appelle "mon amour", "ma chérie"


Dans leur témoignage, des adolescentes ont expliqué que l'homme de 61 ans les appelait régulièrement "mon amour" ou encore "ma chérie". Il aurait même touché les fesses d'une fille qui avait décidé de ne pas porter plainte. Ce qu’il nie formellement, précisent nos confrères de la presse régionale.

"D’habitude, je leur fais la bise normale et là..."


Le sexagenère tentait même parfois de "voler des baisers" à ces adolescentes. Et cette fois, il ne nie pas. "Je les connais toutes depuis qu’elles sont petites. D’habitude, je leur fais la bise normale et là, je ne sais pas pourquoi. C’est complètement con. C’est malencontreux.", a-t-il indiqué pour expliquer pourquoi il a embrassé sur la bouche une jeune fille de 16 ans.

Il échappe à la perte son emploi


La procureure a requis à son encontre de 8 à 10 mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve pendant 3 ans avec interdiction d’entrer en contact avec des mineurs. Il a finalement été condamné à six mois de prison avec sursis et a échappé à la perte son emploi.

Sur le même sujet

Au commissariat de Toulouse, des élèves de CM2 découvrent le métier de policier

Près de chez vous

Les + Lus