Perpignan : dans les coulisses des préparatifs du festival Visa pour l'image

Tous les cadres doivent être minutieusement nettoyés. / © France 3 Occitanie
Tous les cadres doivent être minutieusement nettoyés. / © France 3 Occitanie

Le grand jour approche. La 29ème édition du festival Visa pour l’image, à Perpignan, démarre le samedi 2 septembre. Alors en coulisses, on s’active pour que tout soit prêt.

Par R. D.

A Perpignan, du 2 au 19 septembre, les photojournalistes exposeront leur travail, pour la 29e édition du festival international Visa pour l’image. 25 expositions ont été choisies parmi les 2 000 proposées : ce sont donc 1 200 photos qui seront à contempler. Des photos qu’il faut auparavant encadrer, accompagner d’une légende, et nettoyer.

"Il faut éviter d’avoir de la poussière dans les cadres", explique Victoire Coll, l’une des étudiantes qui s’attèlent à la tâche. "Quand il y a une photo sombre on met beaucoup de temps, ça peut prendre jusqu’à une heure."

Heureusement, les clichés ne laissent pas indifférents, comme le fait remarquer Ivana Palet :

C’est plus que touchant, ça rend compte de la réalité. On sort de notre petit cocon, en voyant qu’ailleurs c’est la guerre.
 

Le reportage de Xavier Armengaud et Jean-François Puakavase :

Perpignan : en coulisse, on s'active pour préparer le festival Visa pour l'image
La 29ème édition du festival de photojournalisme Visa pour l'image commence le samedi 2 septembre. 1200 photos seront exposées. - France 3 Occitanie - Reportage : Xavier Armengaud et Jean-François Puakavase


Un peu plus loin, Vincent Coll est chargé de la fabrication des marie-louise, ces fenêtres en carton qui s’insèrent entre la photo et le verre. Un travail de découpe pas si facile, mais qui a ses avantages :

C’est usant parce que c’est le même geste répété un millier de fois mais il y a cette fierté de savoir que toutes les marie louise c’est moi qui les ai faites !


Depuis le premier Visa pour l’image en 1989, le service décoration de la ville est devenu un expert de l’encadrement et de l’accrochage. Ce dernier se déroule la nuit et le week-end : tout sera donc fin prêt le samedi 2.


En attendant l'ouverture du festival, suivez l'actualité du festival avec le hashtag #visapourlimage2017





A lire aussi

Sur le même sujet

Au commissariat de Toulouse, des élèves de CM2 découvrent le métier de policier

Près de chez vous

Les + Lus