Perpignan : la maison familiale de Charles Trenet est à vendre

Piscine, jardin, terrasse... La maison de Charles Trenet a de quoi séduire. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP
Piscine, jardin, terrasse... La maison de Charles Trenet a de quoi séduire. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP

Charles Trenet est né à Narbonne dans l'Aude, mais a passé une partie de sa jeunesse à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. Aujourd'hui, la maison familiale qu'il possédait là-bas est en vente. 

Par R. D.

On ne sait pas si son jardin est, comme dans la chanson, extraordinaire. En tout cas, la maison familiale de Charles Trenet, située dans une petite rue de Perpignan, est mise en vente depuis quelques jours.

Le chanteur, compositeur, peintre, écrivain et comédien, y a vécu plusieurs années.



"C’était celle de son père et son demi-frère y vivait aussi. Il composait ses musiques dans l’annexe, en réalité une vraie seconde maison située au fond du jardin", a expliqué à L’Indépendant Didier Gromel, de l’agence immobilière Palmarole.

© PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP
© PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP


La maison a été achetée par les propriétaires actuels en 1989 à Charles Trenet en personne, ce qui ne s’est pas fait facilement, comme le raconte à nos confrères la propriétaire :

Trénet ne voulait pas vendre cette maison familiale. Il laissait venir les acheteurs puis au dernier moment faisait faux bond. Mon mari a été ainsi refoulé. Alors, fâché, il a écrit une lettre très remontée à Trénet avec uniquement des phrases extraites de ses chansons. Ça a plu au poète qui a voulu le rencontrer.


Au-delà du charme des lieux, ce sont bien les souvenirs qui séduisent les éventuels acheteurs, comme le relate l'un d'eux à notre micro :

C’est parce que c’est la maison de Charles Trenet que je viens visiter ! ça évoque pas mal de choses, et puis la maison est très agréable. On ressent quand même une certaine émotion.


Le reportage d'Aude Cheron et Jean-François Puakavase : 

Perpignan : la maison familiale de Charles Trenet est à vendre
Le "fou chantant" y a passé une partie de sa jeunesse : aujourd'hui, son ancienne maison est à vendre. - France 3 Occitanie - Reportage : Aude Cheron / Jean-François Puakavase

Le "fou chantant" n’était toutefois pas aussi attaché à sa maison de Perpignan qu’à sa maison natale de Narbonne. C’est cette dernière, aujourd’hui transformée en musée, qu’il chantait en 1935 dans "Maman, ne vends pas la maison".


Sur le même sujet

toute l'actu musique

Grève à l'EHPAD de Rouffiac Tolosan

Près de chez vous

Les + Lus