Référendum en Catalogne : les images et photos chocs de cette journée historique

Barcelone - la colombe de la paix - 1er octobre 2017. / © JAVIER SORIANO / AFP
Barcelone - la colombe de la paix - 1er octobre 2017. / © JAVIER SORIANO / AFP

Retour sur les scènes marquantes du référendum en Catalogne de ce dimanche, à Barcelone et à Gérone, en images, photos et tweets. Un premier bilan fait état de 91 blessés, dont 3 graves du côté des manifestants et électeurs, et 11 policiers blessés.

Par Fabrice Dubault

La tension est vive entre indépendantistes catalans et autorités espagnoles, ce dimanche, en marge du scrutin jugé illégal par Madrid.

A 17h, la maire de Barcelone, Ada Colau, affirme que plus de 460 personnes ont été blessées lors d'incidents autour du référendum catalan. Elle demande à la police de cesser ses attaques contre une population "sans défense".

Catalogne : une journée d'affrontement à Barcelone et Gérone
Retour sur les scènes d'affrontement lors du référendum en Catalogne de ce dimanche, à Barcelone et à Gérone. Il y aurait 91 blessés dont 11 policiers. - F3 LR - Récit : E.Terpereau

Catalogne : une journée de vote à Barcelone et Gérone
Retour sur les scènes marquantes du référendum en Catalogne de ce dimanche, à Barcelone et à Gérone. - F3 LR - Récit : J.Gaussen

D'autres images avec nos confrères de franceinfo.

La foule dès 8h du matin devant les bureaux de vote.

Barcelone - le face à face police-votants devant les bureaux de vote - 1er octobre 2017. / © F3 LR
Barcelone - le face à face police-votants devant les bureaux de vote - 1er octobre 2017. / © F3 LR
Catalogne - vote pour le référendum d'autodétermination interdit par Madrid - 1er octobre 2017. / © afp
Catalogne - vote pour le référendum d'autodétermination interdit par Madrid - 1er octobre 2017. / © afp


La police tente de bloquer l'ouverture des bureaux de vote.

319 seront fermés par la police sur les 2.315 qui devaient ouvrir.
 

Barcelone (Espagne) - la police catalane et les indépendantistes - 2017. / © JOSEP LAGO / AFP
Barcelone (Espagne) - la police catalane et les indépendantistes - 2017. / © JOSEP LAGO / AFP


Les premiers heurts entre indépendantistes, électeurs et policiers.
 

Barcelone - la police maitrise et bloque au sol des électeurs devant un bureau de vote - 1er octobre 2017. / © PAU BARRENA / AFP
Barcelone - la police maitrise et bloque au sol des électeurs devant un bureau de vote - 1er octobre 2017. / © PAU BARRENA / AFP


La police charge les manifestants.
 


Les pompiers s'interposent entre les policiers et la foule.
 

Catalogne : Les pompiers s'interposent entre la foule et les policiers - 1er octobre 2017. / © AFP
Catalogne : Les pompiers s'interposent entre la foule et les policiers - 1er octobre 2017. / © AFP


Le président de la Catalogne vote.

Carles Puigdemont a contourné le blocus de son bureau de vote de Gérone par la police, en se rendant aux urnes à Cornella del Terri, à quelques kilomètres du bureau où il aurait dû voter.

Catalogne : vote du président Carles Puigdemont près de Gérone


La police entre de force dans des bureaux.

Les forces de l'ordre ont brisé les portes en verre d'un bureau de vote à Sant Julia de Ramis, à Gérone, où le président indépendantiste de Catalogne devait à l'origine voter dimanche matin. Après être entrés de force, les policiers anti-émeutes ont fermé le bureau.


Une matinée très tendue à Barcelone et Gérone. Ambiance.
 

Catalogne : 91 blessés à Barcelone et Gérone dans des charges de police
La police a chargé des manifestants et tiré des projectiles en caoutchouc devant des bureaux de vote de Barcelone, en Catalogne. Il y aurait au moins 38 blessés, dont 3 graves. Le président Puigdemont dénonce une "violence injustifiée". - F3 LR - Récit : E.Terpereau

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

A Toulouse, des parents d'élèves se mobilisent pour des familles sans logement

Près de chez vous

Les + Lus