Référendum en Catalogne : le match Barcelone-Las Palmas aura-t-il lieu ?

Le Camp nou à Barcelone - archives / © F3
Le Camp nou à Barcelone - archives / © F3

L'organisation du référendum d'autodétermination a poussé le club de football de Las Palmas à vouloir arborer un drapeau espagnol sur son maillot, ce dimanche, lors du match contre le FC Barcelone au Camp Nou. Un match toutefois menacé de suspension, pour des questions de sécurité.

Par FD avec afp

Le match Barcelone-Las Palmas se jouera finalement mais à huis clos.

Le FC Barcelone a décidé cette mesure, 25 minutes avant le début du match, afin de montrer sa préoccupation
face aux heurts entre policiers et partisans du référendum d'autodétermination en Catalogne, a déclaré le président blaugrana Josep Maria Bartomeu, rejetant l'idée d'éventuels problèmes de sécurité.
 

"Nous sommes préoccupés et très peinés par ce qui est en train de se passer et c'est pour cela que nous avons décidé, au lieu d'annuler le match - ce que nous voulions tous -, de le jouer de manière exceptionnelle, c'est-à-dire sans public et à huis clos", a déclaré Bartomeu au micro de beIN Sports Espagne.


"C'était pour qu'on voie qu'aujourd'hui on joue un match de football mais cela n'a rien à voir avec la normalité. C'est un match exceptionnel, sans public. Nous sommes très préoccupés par la situation et nous apportons notre soutien à tous ceux qui subissent ces entraves à la liberté d'expression", a-t-il ajouté.
 

Las Palmas veut jouer avec un drapeau espagnol sur son maillot


"Nous avons décidé de broder sur notre maillot un petit drapeau espagnol et la date d'aujourd'hui, le 1er octobre 2017, pour témoigner sans véhémence de notre espérance dans l'avenir de ce pays", a écrit Las Palmas dans un communiqué.


"Nous croyons dans l'unité de l'Espagne. Nous faisons cela avec l'autorité morale qu'on voudra bien concéder à la région la plus éloignée de la capitale du Royaume", poursuit le club basé dans les îles Canaries, dans l'océan Atlantique.

Le FC Barcelone, club emblème de l'identité catalane, s'était pour sa part prononcé le 20 septembre en faveur du "droit à décider" de la Catalogne et plusieurs de ses figures ont voté dimanche ou appelé à respecter le droit de vote.

L'ambiance est très tendue en Catalogne ce dimanche, la police étant intervenue en force pour empêcher la tenue de ce référendum. 38 personnes ont été blessées lors de charges contre des manifestants qui voulaient participer à ce vote interdit par l'Etat espagnol.

Plusieurs médias espagnols ont rapporté que le Barça devait tenir une réunion de sécurité dimanche à la mi-journée pour décider du maintien ou non du match contre Las Palmas à 16h15, comptant pour la 7e journée de Liga.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Portrait de Stéphane Sapinart, le nouvel entraîneur des Spacer's de Toulouse

Près de chez vous

Les + Lus