Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Rodilhan : les manifestants anti-corrida tenus en échec par les CRS

La guerre des nerfs a duré toute la journée entre les CRS et les manifestants anti-corrida, à Rodilhan, dans le Gard
La guerre des nerfs a duré toute la journée entre les CRS et les manifestants anti-corrida, à Rodilhan, dans le Gard

Malgré leur nombre -près de 700 personnes- les manifestants anti-corrida n'ont pas réussi à forcer les barrages des gendarmes mobiles qui encerclaient le village gardois. La fête taurine a donc pu se dérouler dans les arènes sans perturbation majeure.

Par Isabelle Bris


Néanmoins, des incidents ont eu lieu toute la journée, ce dimanche à Rodilhan. A l'appel du Comité radicalement anti-corrida (Crac), d'Animaux en Péril et de la Fondation Brigitte Bardot, les défenseurs des animaux s'étaient massés en début d'après-midi près de barrières que la municipalité avait fait placer pour interdire l'accès au village.

Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour faire reculer les manifestants loin des arènes. Une dizaine d'entre eux a reçu des soins auprès de la Croix Rouge. Deux manifestants ont été interpellés pour port d'arme et pour avoir jeté des projectiles sur les gendarmes mobiles.

Rodilhan : violents affrontements
700 militants anti corrida ont tenté en vain de perturber la fête taurine. Des heurts ont eu lieu avec les forces de l'ordre qui ont usé de gaz lacrymogène.



A lire aussi

Sur le même sujet

Les passionnées de 2CV réunis à Garons et Saint-Gilles, dans le Gard

Près de chez vous

Les + Lus