Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Sept départements d'Occitanie placés en alerte orange canicule

© MaxPPP/ Philippe Riedenger
© MaxPPP/ Philippe Riedenger

51 départements de France, dont 7 en Occitanie (Lot, Tarn et Garonne, Gers, Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Ariège et Tarn) sont en alerte orange pour un épisode de canicule précoce. 

Par Emmanuelle Gayet

Un épisode de canicule précoce affecte une grande partie du pays n'épargnant qu'un petit quart nord-est du pays et les régions méditerranéennes. En Occitanie, 7 départements sont concernés par cet épisode durable de fortes chaleurs. Il s'agit du Lot, du Tarn et Garonne, du Gers, des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne, de l'Ariège et du Tarn.
La vigilance court jusqu'à mercredi 21 juin au matin.

Les températures ne fléchissent pas. A 15h ce lundi après-midi, elles étaient déjà bien élevées surtout sur l'ouest du pays avec 33 à 35 degrés en général et des pointes à 36/37 degrés sur le sud de la Nouvelle Aquitaine. A Toulouse, un record de douceur nocturne a été enregistré dans la nuit de dimanche à lundi avec 22,1°C.

L'épisode de fortes chaleurs s'intensifie au fil des jours

Ce lundi 19 juin, les températures maximales de l'après-midi atteignent généralement entre 34 et 37°C. Les plus fortes valeurs s'observent des Landes aux Charentes avec 38/39°C.
La nuit prochaine reste bien chaude, les températures minimales mardi matin restent généralement comprises entre 18 et 22 degrés.
Mardi 20 juin après-midi, les fortes chaleurs se maintiennent sur l'ouest. Les températures maximales seront souvent supérieures à 34/35 degrés avec des pointes à 37/38 degrés. De plus, le temps devient lourd et parfois orageux.
La canicule persiste jusqu'à jeudi 22 juin avant un rafraîchissement qui s'amorce par l'ouest du pays et s'étend progressivement entre vendredi et samedi avec la chaleur qui régresse vers le Sud-Est puis la basse vallée du Rhône.

Quand parle-t-on de canicule ?

Une canicule, c'est un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée. Dans le cadre de la vigilance météorologique, on tient en effet compte du caractère exceptionnel des températures nocturnes. Quand celles-ci sont élevées pendant plusieurs jours consécutifs, le risque de mortalité augmente chez les personnes fragiles. Comme le grand froid, la canicule représente un danger pour la santé.

En France, la période des fortes chaleurs pouvant donner lieu à des canicules s'étend généralement du 15 juillet (parfois depuis la fin juin) au 15 août. Des jours de fortes chaleurs peuvent survenir en dehors de cette période mais ces journées chaudes ne méritent que très rarement le qualificatif de "canicule".

Sur le même sujet

Montpellier : rencontre avec Nicolas Démoulin, nouveau député LREM de la 8e circonscription de l'Hérault

Près de chez vous

Les + Lus