Le champ de tirs militaire trouble la quiétude du village de Cordes-Tolosanes (82)

Tous les militaires et policiers du Tarn-et-Garonne viennent s'entraîner dans ce champ de tirs.  / © France 3 Occitanie
Tous les militaires et policiers du Tarn-et-Garonne viennent s'entraîner dans ce champ de tirs. / © France 3 Occitanie

La commune de Cordes-Tolosanes, dans le Tarn-et-Garonne, réclame des mesures anti-bruits pour atténuer les nuisances provoquées par le champ de tirs militaire proche du village, et dont l'activité aurait considérablement augmenté ces dernières années. 

Par Marie Martin

Installé depuis 1923, le champ de tirs militaire a plutôt cohabité sereinement avec le village de Cordes-Tolosane qu'il jouxte. 
Mais s'il se trouve en contrebas de la commune, les détonations, portées par le vent de sud-est, parviennent bel et bien aux oreilles des riverains.

Or depuis la fermeture de tous les autres champs de tirs, ce sont tous les militaires et policiers du département qui viennent s'entraîner ici. L'activité a donc été multipliée par quatre ces dernières années. Jusqu'à 5 000 détonations quotidiennes parfois...

La commune réclame aujourd'hui des mesures anti-bruits. 
Pour l'armée, pas question d'envisager une fermeture, bien sûr. Ce champ est indispensable au bon entraînement des forces de l'ordre. Chaque militaire présent sur le dispositif Sentinelle doit tirer au moins cent cartouches  pour être opérationnel, selon l'état-major. 

Voir le reportage de Thierry Sentous et Elise Laperdrix, de France 3 Occitanie : 

Le champ de tir de l'armée trouble la quiétude de Cordes-Tolosanes (82)

 

Sur le même sujet

Biathlon : une 14e victoire et un 3e Grand Chelem pour le Catalan Martin Fourcade

Près de chez vous

Les + Lus