Législatives : dans le Tarn-et-Garonne, les Républicains sortis dès le premier tour

Les bureaux 7 et 8 de Montauban centre seront des bureaux tests pour l'ensemble de la 1ère circonscription du Tarn-et-Garonne. / © Christophe Neidhardt
Les bureaux 7 et 8 de Montauban centre seront des bureaux tests pour l'ensemble de la 1ère circonscription du Tarn-et-Garonne. / © Christophe Neidhardt

Sur la deuxième circonscription Sylvia Pinel est en ballotage favorable avec le candidat FN  Romain Lopez. Valérie Rabault se laisse devancer par Pierre Mardegan le candidat En Marche sur la circonscription de Montauban. La droite républicaine est sortie.

Par Delphine Gérard et Julien Leroy

La députée PS sortante Valérie Rabault avait créé la surprise en 2012 en battant la droite sur la première circonscription. Elle se fait voler la vedette cette année par Pierre Mardegan. Le marcheur, patron du Samu 82, arrive en tête des suffrages avec 29,1% des voix. Valérie Rabault le suit avec un score de 18,75%. C'est à peine 778 bulletins de plus que le candidat FN Thierry Viallon (17,11%). Son parti était arrivé en tête au 1er tour de la présidentielle. Mais l'écart suffit à sortir le candidat du Front National qui ne se qualifie pas pour le second tour.
Les Républicains voulaient prendre leur revanche avec Thierry Deville. Le candidat LR, qui avait pris le relai de Brigitte Barèges, n'obtient qu'une quatrième position et est sorti avec 15,77% des voix. Enfin la candidate de La France Insoumise se contente d'un 11,27% des suffrages.
© France 3 occitanie
© France 3 occitanie

Dans les bureaux 7 et 8 de Montauban centre. / © Christophe Neidhardt, F3 Occitanie
Dans les bureaux 7 et 8 de Montauban centre. / © Christophe Neidhardt, F3 Occitanie



Sur la 2ème circonscription, Sylvia Pinel (PRG) affrontera le FN au second tour. La candidate PRG qui tente de décrocher un 3ème mandat a obtenu 26,93% des suffrages. Elle n’avait pas de candidat En Marche face à elle, après son soutien affiché à Emmanuel Macron. Sa réaction : "Les électeurs ont su reconnaître (...) que je n'ai jamais oublié d'où je venais".  En ballotage, le Front National se qualifie pour le second tour. Le candidat Romain Lopez, avec un score de 21,2 %, confirme la poussée du parti de Marine Le Pen dans le département. A la présidentielle, elle était arrivée en tête du 1er tour, avec 29 % des voix.
La droite, représentée par le jeune conseiller départemental Mathieu Albugues (LR) est exclue du second tour (18,78%). En 4ème position c’est Ivan Jacquemard, le candidat de La France Insoumise avec 13,66% des suffrages exprimés.
© France 3 Occitanie
© France 3 Occitanie



 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Au commissariat de Toulouse, des élèves de CM2 découvrent le métier de policier

Près de chez vous

Les + Lus