Après l'incendie du camp de Grande-Synthe, 25 migrants accueillis à Lacaune dans le Tarn

L'an dernier, 29 migrants avaient été accueillis au centre de vacances Bel-Air de Lacaune. / © France 3 Occitanie
L'an dernier, 29 migrants avaient été accueillis au centre de vacances Bel-Air de Lacaune. / © France 3 Occitanie

Après l'incendie du camp de Grande-Synthe la semaine dernière, l'Etat a commencé la répartition des 1200 migrants sur le territoire français. Ce mercredi, 25 afghans ont été accueillis à Lacaune.

Par Delphine Gerard

Après l'incendie la semaine dernière du camp de Grande-Synthe, les sinistrés sont orientés par l'Etat sur le territoire français. Ce mercredi, 25 hommes afghans sont arrivés au centre d'accueil et d'orientation de Lacaune, dans le Tarn. Ils y seront accueillis jusqu'au 10 juin.

Déjà l'an dernier

Le centre de vacances de Bel-Air à Lacaune a déjà accueilli provisoirement 29 réfugiés irakiens et afghans l'an dernier, dans le cadre du plan de désengorgement de la jungle de Calais. Ces hommes étaient restés au centre pendant plus de trois mois. Accompagnés par différents organismes humanitaires, ils avaient notamment pu prendre des cours de Français. Après des mois voire des années d'errance, le séjour tarnais leur était apparu comme une pause "salvatrice", avant une réorientation en juin 2016 vers d'autres communes du Tarn, leurs demandes d'asile restant en cours d'étude.

Un accueil hivernal provisoire

Cet hiver, des femmes migrantes ont aussi été hébergées à Lacaune. Après l'accueil provisoire de ces 25 afghans, le centre Bel-Air, dépendant du ministère de l'Ecologie, retrouvera ses fonctions de centre de vacances cet été et accueillera des enfants pour des colonies.


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Saint-Guilhem-le-désert : les habitants pourraient payer leur facture d’eau trois fois plus cher

Près de chez vous

Les + Lus