Le Castres Olympique, première victime de la fusion Racing 92 et Stade Français

l'annonce du projet de fusion des clubs du Racing 92 et du Stade Français / © Maxppp
l'annonce du projet de fusion des clubs du Racing 92 et du Stade Français / © Maxppp

Vent debout contre la fusion avec leur rival du Racing 92, les joueurs du Stade Français ont décidé mardi de plus s'entraîner et de ne pas disputer de match, et ce dès samedi face à Castres en Top 14 de rugby.

Par Michel Pech

Ils n'auront pas mis longtemps à passer à l'action. Vingt-quatre heures après l'annonce surprise de la fusion par leur président Thomas Savare et celui du Racing Jacky Lorenzetti, le deuxième ligne Pascal Papé, au Stade Français depuis 2007, a déclaré que "99,8%" des joueurs de la formation parisienne avaient "décidé de déposer un préavis de grève".

Ils ne joueront pas à Castres
A la question de savoir si cette grève signifiait que les Parisiens ne joueraient pas contre Castres samedi, Tchale-Watchou a répondu:? "oui, et si cela doit durer encore un mois, cela durera encore un mois". Et le cas échéant jusqu'à la dernière journée du Top 14, le week-end du 6 mai.

Ils demandent l'annulation du projet de fusion, qui doit être effectif dès la saison prochaine
"Les joueurs ont exercé leur droit syndical et ont adressé à leur employeur un préavis illimité à partir de ce (mardi) soir, leur seul moyen d'exprimer leur désaccord" a précisé Robins Tchale-Watchou, président du syndicat des joueurs de professionnels (Provale), devant la presse, aux côtés de Papé au sortir d'une réunion au stade Jean-Bouin à Paris.

A Castres, on s'entraîne comme si le match devait avoir lieu
Difficile de faire abstraction de la situation au Castres Olympique mais ce mercredi, l'entraînement a eu lieu comme prévu et comme si le match de samedi devait bien avoir lieu.
Voyez le reportage de Miryam Brisse et Corinne Carrière :
Des questions, avant le match CO-Stade Français
Le Castres Olympique pourrait-il gagner son match par forfait contre le Stade Français samedi prochain?Depuis mardi, les joueurs et le staff du stade français ont décidé de se mettre en grève suite à l'annonce de la fusion de leur club avec le racing métro 92. Ils menacent de ne pas venir jouer dans le Tarn. Difficile de faire abstraction de la situation au Castres Olympique. - Miryam Brisse / Corinne Carrière


Sur le même sujet

Des questions, avant le match CO-Stade Français

Près de chez vous

Les + Lus