Crise au Sporting-Club Albigeois : le président démissionne

© Lucie PAULUS / MaxPPP
© Lucie PAULUS / MaxPPP

Après une saison sportive catastrophique marquée par une relégation en Fédérale 1 et des tensions au sein du club, nouvel épisode dans la crise qui règne au Sporting Club Albigeois (SCA). Le président du club de rugby, Jean-Jacques Castanet a décidé de démissionner. 

Par Laurence Boffet

Après une relégation en Fédérale 1, de multiples tensions au sein du club et une plainte fin mai pour "menaces de mort", c'est peut-être le dernier épisode de la crise qui secoue le SCA depuis plusieurs semaines. Le président du club de rugby albigeois, Jean-Jacques Castanet, a annoncé jeudi sa démission. Elle sera effective le 30 juin prochain. Il reste administrateur au sein de la Société anonyme sportive professionnelle (SASP) en charge des relations avec les institutions du rugby

Cete décision a été indiquée par le conseil d'administration du club dans un communiqué. "Cette saison 2016/2017 ne se termine évidemment pas comme nous l’aurions tous imaginée" indique-t-il. "Elle a déçu fort justement les amoureux et fidèles de notre cher clubLes responsabilités sont partagées, mais en tant que dirigeants, nous nous devons d’assumer cette situation et d’en tirer les premières conséquences ainsi que les enseignements pour un avenir plus performant et toujours plus solide".

"Ecrire un nouveau projet"

Selon le conseil d'administration, des groupes de travail se réunissent depuis plusieurs semaines "pour écrire un nouveau projet de club". Il sera présenté le 30 juin et impliquera des "évolutions" et des "changements". Avec au moins un objectif déjà fixé : remonter en Pro D2 dès la saison prochaine sous l'impulsion du nouveau manager et ancien joueur du club, Arnaud Mela. 


Voir ici, le reportage de Matthieu Chouvellon, Christine Ravier et Olivier Denoun :
Le président du SCA démissionne
Jean jacques castanet a annoncé sa démission du club hier. Après 6 années passé à l atête d'un club dont il a porté le maillot de 1974 à 1984, il part avec le sentiment de laisser un club en meilleur état qu'il ne l'avait trouvé. Malgré la descente en Fédérale 1. - Matthieu Chouvellon / Christine Ravier / Olivier Denoun

 

Carcassonne: tabassé pour un vélo

Près de chez vous

Les + Lus