Barrage de Sivens : les opposants boycottent la réunion avec les experts envoyés par Ségolène Royal

Les deux experts nommés par Ségolène Royal sur le dossier du barrage de Sivens sont arrivés dans le Tarn, mais les opposants au barrage ont annoncé boycotter la première réunion à la préfecture ce jeudi. 

© MaxPPP
Il n'y aura pas de dialogue ce jeudi entre le Conseil Général du Tarn et les opposants au barrage de Sivens, qui luttent contre la disparition de la zone humide du Testet. Malgré l'arrivée dans le Tarn des deux inspecteurs nommés par la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, qui doivent s'entretenir d'ici la fin de la semaine avec les associations écologistes et les agriculteurs pour "favoriser le dialogue et vérifier les garanties de la ressource en eau", les opposants ont décidé de ne pas participer à la première réunion qui se tient ce jeudi à la préfecture à Albi.

Les opposants au barrage estiment que l'arrêt des déboisements sur le terrain est le préalable à toute reprise du dialogue. 

Ils ont installé cette nuit des campements dans les platanes qui bordent l'Avenue des Lices entre la Préfecture et l'Hôtel du Département et bloquent l'entrée et le fonctionnement du Conseil Général.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
barrage de sivens environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter