Tarn : reprise des fouilles pour retrouver le corps d'Amandine

Les gendarmes bloquent les accès à la forêt / © Corinne Carrière - France 3 Tarn
Les gendarmes bloquent les accès à la forêt / © Corinne Carrière - France 3 Tarn

Techniciens spécialisés et enquêteurs de la gendarmerie fouillent de nouveau la forêt entre Lacrouzette et Roquecourbe à la recherche d'éléments qui leurs permettraient d'élucider la disparition d'Amandine Estrabaud.

Par Aziza Poittevin et Christophe Chassaigne - France 3 Tarn

Depuis les premières heures du mardi 31 janvier, au lieu dit Malrieu sur la commune de Lacrouzette, quatre brigades cynophiles et des spécialistes d'archéologie judiciaire quadrillent une petite forêt proche de la rivière Agout. Ils sont accompagnés par un grand nombre de gendarmes et une vingtaine de militaires. Les accès forestiers sont barrés et surveillés, chasse et promenade interdites par un arrêté municipal exceptionnel.

L'arrêté interdisant l'accès / © Corinne Carrière - France 3 Tarn
L'arrêté interdisant l'accès / © Corinne Carrière - France 3 Tarn

Un secteur bien connu des enquêteurs

Situé entre Roquecourbe et Lacrouzette, ce secteur est bien connu des enquêteurs mobilisés depuis le 18 juin 2013 pour retrouver Amandine Estrabaud. Ils l'ont arpenté à la recherche d'indices permettant d'élucider sa disparition. Seuls tout d'abord mais aussi en compagnie de Guerric Jehanno, principal suspect, mis en examen pour l'enlèvement et la séquestration de cette jeune fille de son village, Roquecourbe, qu'il connaissait depuis l'enfance et pour laquelle il a reconnu avoir de l'attirance. Un jeune homme qui travaillait à proximité de la maison d'Amandine et conduisait un véhicule de chantier blanc identique à celui aperçu sur les lieux par un témoin quelques minutes avant l'heure supposée de la disparition d'Amandine. Sa stature, ses cheveux, ses vêtements correspondent aussi à ceux de l'homme aperçu aux côtés de la jeune fille par ce même témoin, une voisine d'Amandine. Un faisceau d'indices qui a conduit à la mise en examen et au placement en détention provisoire de Guerric Jehanno le 9 avril 2016, confirmé par les juges cette semaine
Des recherches en cours pour retrouver le corps d'Amandine Estrabaud / © Corinne Carrière - France 3 Tarn
Des recherches en cours pour retrouver le corps d'Amandine Estrabaud / © Corinne Carrière - France 3 Tarn

Le secteur désigné par un croquis du principal suspect

Ce dernier aurait depuis réalisé, pour son co-détenu, un croquis expliquant schématiquement le déroulé des faits. Un dessin sommaire aussitôt remis au juge d'instruction par le compagnon de cellule. Depuis cet épisode Simon Cohen, avocat de Guerric Jehanno,  réclame que des recherches et des fouilles soient effectuées sur place dans cette forêt. Le ténor du barreau toulousain aurait même obtenu un discret transport sur les lieux de Guerric Jehanno pendant les dernières semaines de l'année 2016.

Les enquêteurs semblent ce mercredi soir focalisés sur un périmètre très réduit et recherchent vraisemblablement le corps d'Amandine.

EN VIDEO / le reportage de France 3 Tarn : 

 

Sur le même sujet

Figueres (Espagne) : le corps de Dali exhumé 28 ans après sa mort pour des tests ADN

Près de chez vous

Les + Lus