13-Novembre : deux ans après, la menace n'a pas disparu

© Christophe Archambault/AFP Photos
© Christophe Archambault/AFP Photos

Deux ans après les attentats du 13 novembre 2015, la menace reste bien présente, et nous le savons tous. Même si le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, explique que du chemin a été fait, l'année 2017 a encore vu plusieurs attaques contre les forces de l'ordre ainsi que des projets déjoués

Par Christian Meyze

Proclamé au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, l'état d'urgence vient d'être levé, deux ans plus tard, le 1er novembre 2017. Une décision qui devenait indispensable depuis déja des mois.

La menace n'a pas disparu

Pour autant, la menace terroriste n'a pas disparu, même si beaucoup de chemin a été parcouru, comme le dit le ministre de l'Intérieur. Cette année 2017 comme 2016, a été marquée par de nombreux attentats déjoués mais aussi par plusieurs attaques contre les forces de l'ordre.

Le retour des combattants du groupe Etat islamique

Et depuis la chute de Daesh en Syrie et en Irak, une nouvelle forme de menace se profile, que redoute tous les services de sécurité : le retour de nombre de ceux qui ont combattu dans les rangs des intégristes du groupe Etat islamique. 
Attentats La menace existe toujours

 

Sur le même sujet

Attentats La menace existe toujours

Près de chez vous

Les + Lus