Procès de viol collectif à Créteil : cinq à sept ans requis pour huit des quatorze accusés

Le procès avait débuté le 18 septembre à Créteil.
Le procès avait débuté le 18 septembre à Créteil.

Entre 5 et 7 ans de prison ont été requis pour huit des quatorze accusés de viols collectifs dans des cités du Val-de-Marne, l'avocat général s'en remettant à la cour pour les six autres, en évoquant le «doute».

Par AFP

Sur les huit accusés pour lesquels des peines ont été requises, cinq ans d'emprisonnement ont été requis pour quatre d'entre eux, six ans pour deux autres et sept ans pour les deux derniers.

Les accusés n'ont cessé de clamer leur innocence, tandis que les deux plaignantes ont été mises à rude épreuve durant les trois semaines de ce procès à huis clos à Créteil. L'une des avocates des deux jeunes femmes, Me So-Ah Boyadjian, a dit être «choquée,
l'avocate générale n'a rien démontré. Elle a parlé du doute et s'en est rapportée à la cour qui décidera.»

Pour Me Philippe Gény-Santoni, avocat de deux accusés, c'est une «une chose logique au terme des débats» qu'aucune peine n'ait été requise contre six des accusés: «On se fie, mais à moitié, à la parole» des plaignantes, «on essaie de préserver une partie de la procédure en lâchant sur une autre partie", a-t-il ajouté.

Me Arnaud Richard, avocat de deux autres accusés, juge les réquisitoires «extrêmement lourds au vue de la teneur et de la consistance du dossier. Les réquisitoires sont complètement à côté.»

Les avocats des deux victimes présumées ont plaidé lundi matin. Ceux de la défense ont pris lle relais jusqu'à jeudi matin. Le verdict est attendu ce
jeudi.

Sur le même sujet

Kalypso Festival Hip Hop

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne