Bertrand Delanoë veut interdire dès 2014, les vieux véhicules à Paris

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, propose qu'à partir de 2014 soit interdite la circulation dans la capitale des véhicules de plus de 17 ans et des poids-lourds de plus de 18 ans.
Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, propose qu'à partir de 2014 soit interdite la circulation dans la capitale des véhicules de plus de 17 ans et des poids-lourds de plus de 18 ans.

Le maire de Paris doit présenter le 12 novembre, un plan de lutte contre la pollution automobile à Paris. Parmi les mesures : l'interdiction de circulation pour les véhicules de plus de 17 ans, l'extension des zones 30 et des péages pour les poids-lourds.

Par Emmanuèle Bailly

Le 12 novembre le maire de Paris présentera un plan de lutte contre la pollution dans la capitale devant le conseil de Paris. Voici les mesures phares qu'il entend mettre en œuvre

  • Les voitures de plus de 17 ans, les camions de plus de 18 ans et les deux-roues de plus de 10 ans pourraient être interdits de circulation à Paris
    Dans son texte, le maire de Paris précise que pour ne pas pénaliser les ménages et les professionnels les plus modestes, des "mesures d'accompagnement social" seront prises. Pour Ian Brossat, président du groupe PCF-PG au conseil de Paris, elle pourrait être un facteur d’inégalités, « interdire ses véhicules sans mesure d’accompagnement social reviendrait à pénaliser la pauvreté ». Une prime « substantielle » à l’achat de véhicules neufs doit être envisagé estime-il.
     
  • Instaurer un péage pour les poids lourds sur les autoroutes métropolitaines menant à la capitale
    Le maire de Paris a souligné qu'il avait "toujours refusé le péage qui empêche les véhicules de rentrer dans Paris" mais qu'il pensait que "sur les autoroutes franciliennes, il devrait y avoir un péage". 
     
  • Autre proposition, développer le nombre de limitation à 30km/h dans Paris intra-muros et  baisser à 70 km/h la vitesse sur le périphérique
     
  • Diminuer le nombre de bus fonctionnant au diesel
    M. Delanoë a par ailleurs indiqué qu'il fera avant le 12 novembre des propositions au sujet des "bus de la RATP qui fonctionnent à 60% au diesel", particulièrement polluant, une situation qu'il "n'accepte pas".


Sur le même sujet

Kalypso Festival Hip Hop

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne