Plaisir : Armor-Lux ouvre son magasin d'usine francilien

Malgré la perte du marché de l'habillement des 120 000 fonctionnaires de la Police nationale, le groupe breton annonce l'ouverture d'un nouveau magasin à Plaisir, dans les Yvelines, et poursuit ainsi sa stratégie de développement hors de la zone traditionnelle du Grand Ouest.

  • Pôle Internet
  • Publié le , mis à jour le
Rayon femme dans le magasin Armor-Lux de Plaisir.

Rayon femme dans le magasin Armor-Lux de Plaisir.

1400m². Telle est la superficie du magasin qu'inaugurera Jean-Guy Le Floc'h, PDG d'Amor-Lux, ce jeudi 16 mai, à Plaisir (78). Dans les rayons, les clients pourront retrouver de nombreux articles issus de différentes marques du groupe comme Terre & Mer, Bermudes  Armor-Lux -le tout à des prix dégriffés- ainsi qu'une large sélection de produits bretons. 
Les Franciliens auront donc dorénavant la possibilité d'équiper leur dressing de la fameuse marinière arborée en Une d'un hebdomadaire par Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, pour promouvoir le Made in France. 


Ce magasin satisfera également les quelques 2 millions de Bretons qui vivent dans la région Île-de-France. 




  • Pour les salariés franciliens, le bonheur est (presque) au travail

    Des salariés franciliens globalement heureux de leur qualité de vie au travail. C'est la conclusion d'une étude publiée jeudi par l'assureur Malakoff Médéric. Selon cette enquête, la recette pour être heureux au travail est de bien s'entendre avec ses collègues... Les détails.

    Mis à jour le 15/09/2016
  • Forte croissance des ventes sur internet

    Les ventes en ligne progressent toujours au deuxième trimestre. Le nombre de transactions a fortement progressé, + 20 %, compensant le recul du panier moyen. Plus de 21 000 sites marchands ont été créés en un an.

    Mis à jour le 12/09/2016
  • Le dernier supermarché de Grigny a fermé ses portes

    Depuis jeudi, les 30.000 habitants de Grigny ont perdu leur unique supermarché. Un coup dur pour cette ville sans centre, où nombre de commerces ont déjà fui la violence. Les habitants vont devoir se déplacer dans les villes aux alentours pour faire leurs courses.

    Mis à jour le 05/09/2016
les + lus
les + partagés