publicité

Trop de cadenas sur le pont des arts commencent à poser des problèmes de sécurité

C'est une tradition romantique, à l'image de Paris, ville des amoureux. Des cadenas de toutes sortes accrochés sur la rambarde du pont des Arts, gravés aux initiales des amoureux, et dont on jette les clés dans la Seine. Mais devant l'ampleur du phénomène, des problèmes de sécurité se posent.

  • Par Frédéric Askienazy
  • Publié le , mis à jour le
Les cadenas sur le Pont des Arts © Miguel Medina@AFP

© Miguel Medina@AFP Les cadenas sur le Pont des Arts

PONT DES ARTS TROP CADENASSE
C'est une image qui colle si bien à Paris, ville de l'amour, qu'on aurait tendance que c'est ici qu'est née la tradition des cadenas attachés sur un pont comme symbole d'amour. En verité, personne ne sait d'ou vient exactement cette coutume. De Moscou peut être, de Cologne en Allemagne, ou de Hongrie... En tout cas, c'est à partir des années 2000 que cette mode s'est rapidement répandue dans toutes les villes touristiques du monde: Londres, New-York, Paris...
Mais aujourd'hui le phénomène a pris une telle ampleur que le poids des cadenas, "sans doute plusieurs tonnes" selon un technicien, commence à poser de réels problèmes de sécurité.
Enlever tous les cadenas à l'aide de coupe-boulons serait une solution, mais ne correspond pas à l'image que souhaite donner la ville de Paris. La ville semble plutôt miser sur des interventions au coup par coup: "Les agents font des inspections régulières, et lorsqu'ils constatent qu'un pan de grillage a été tordu par les cadenas, ils le démontent et reposent un grillage neuf". Et  vierge de tout cadenas, pour quelques heures seulement.

Un reportage de Marc Schmitt et Nedim Loncarevic
les + lus
les + partagés