publicité

3.956 km d'aménagements cyclables en Île-de-France, quel département en tête de la région ?

Un outil en ligne pour les cyclistes publie une carte intéractive retraçant la quantité d'aménagements disponibles en France. Et les Franciliens peuvent se réjouir : l'Île-de-France domine le classement des régions. 

  • Cathy Dogon
  • Publié le 22/02/2016 | 18:09, mis à jour le 22/02/2016 | 19:51
© MaxPPP

© MaxPPP

L'Île-de-France est la région la mieux équipée en "aménagements cyclables" du pays, selon une carte intéractive de Géovélo. Cet outil en ligne au service des amateurs de vélo a répertorié, grâce à l'Open Data, des données sur l'aménagement du territoire pour les deux roues. 
D'après lui, les voies vertes, bandes, voies partagées avec les bus et double sens cyclables de toute la région atteindraient les 3.956 km. La région francilienne se situe ainsi juste devant les terres aquitaines avec 3.928 km. La Corse est en revanche le département de France le moins loti avec 30 km de pistes. 

Yvelines, ça mouline... 

Pour se promener, les chiffres sont éloquents : c'est dans les Yvelines que ça se passe. Le département comptabilise le plus de voies pour les vélos en Île-de-France avec 831 km d'aménagements pour les deux roues, dont 566 km de pistes cyclables et 128 km de voies vertes.

Voici le classement régional : 
  1. Yvelines : 831 km 
  2. Essonne : 693 km
  3. Seine-et-Marne : 666 km 
  4. Paris : 448 km
  5. Val-d'Oise : 398 km
  6. Val-de-Marne : 379 km
  7. Seine-Saint-Denis : 345 km
  8. Hauts-de-Seine : 294 km
© Géovélo / © OpenStreetMap contributeurs

© Géovélo / © OpenStreetMap contributeurs

Paris à mi-parcours

La capitale ne serait donc pas vraiment aménagée pour les deux roues. Consciente de ses lacunes, l'année dernière, la mairie annonçait l'année dernière un "Plan Vélo 2015-2020" de 150 millions d'euros. Dans la ligne de mire d'Anne Hidalgo : l'amélioration de la qualité de l'air, le confort et la sécurité des 225.000 cyclistes quotidiens de la ville. Ces trois volontés passeraient par l'instauration d'une "culture du vélo", avec l'objectif de tripler les déplacements quotidiens dans la capitale, l'installation de 10.000 stationnements supplémentaires et l'allongement des voies cyclables.

Aujourd'hui, seulement 5 % des déplacements domicile/travail s'effectuent en vélo, dont un tiers en Vélib. D'ici 2020, la mairie de Paris souhaiterait atteindre les 15 %.

La France, mauvaise élève 

12ème sur le classement européen des pays adaptés aux vélos, la France ne compte que 4 % de cyclistes quotidiens au sein de sa population selon un rapport de l'European Cyclists' Federation publié en mai, contre 36% des Holandais. 

"Le score de la France reste globalement stable", analysait à l'époque l'ECF, soulignant les efforts français : "Les villes comme Paris, Bordeaux, Strasbourg et Nantes prouvent l’intérêt très fort en faveur des politiques cyclables.
les + lus
les + partagés