De la course extrême aux pâtisseries japonaises... Ce weekend, évadez-vous en Île-de-France !

Résisterez-vous aux tentations des pâtisseries japonaises, le Yokan ? Ou peut-être, êtes-vous plutôt branchés course de l'extrême, façon course d'obstacle ? Vous aurez de toute façon l'occasion de sortir ce weekend à Paris et en Île-de-France. Voici quelques idées à noter...

  • France 3 Paris IDF
  • Publié le

#1 La course "So Mad", au bois de Vincennes

Alerte, dans quatre mois vous serez à la plage ! Et vous devez rapidement vous remettre au sport ? Vous vous imaginez déjà courir avec élégance et grâce... Essayez-vous donc à la "So Mad". Cette course se déroule samedi et dimanche, dans le bois de Vincennes.
Inutile de vous dire que vous allez en voir de toutes les couleurs : obstacles, boue, déguisements… On est bien loin de la course pépère du dimanche matin. Au choix : cinq ou 12 kilomètres. Dépêchez-vous : il ne reste que quelques places !

#2 Yokan collection

L'art de la cuisine japonaise ne se limite pas aux sushis et autres sashimis proposés dans les restaurants du monde entier. Onze maîtres-pâtissiers nippons vous invitent ce week-end à découvrir l’univers du YOKAN, cette pâtisserie traditionnelle à la texture subtile et sensuelle fabriquée encore aujourd'hui grâce à des savoir-faire ancestraux. Démonstrations et dégustations à l'espace Marais, samedi et dimanche.

#3 La nuit du cinéma, à la ferme du Buisson

Et si on jouait un peu à se faire peur ? Après les zombies, les fantômes et autres revenants sont à l'affiche, samedi soir. Il s'agit  de la nuit du cinéma proposée par la ferme du Buisson, à Marne-la-Vallée, en Seine-et-Marne. Qu’ils soient effrayants, drôles, inquiétants ou émouvants, tous les fantômes seront les bienvenus pour hanter la ferme le temps d’une nuit. Au programme : quatre longs-métrages, de 1947 à nos jours.

#4 Exposition "Le Magicien d'os"

Des fantômes aux morts vivants il n'y a qu'un os... Ou plutôt un pas. Allez donc découvrir l'exposition proposée par le Muséum national d'histoire naturelle.  L’artiste Quentin Garel y présente douze œuvres aux proportions et aux matériaux inattendus. Vous pourrez ainsi découvrir un crâne de chat pesant 80 kilos, un crâne de flamand rose mesurant plus de quatre mètres, ou encore une vertèbre aux mensurations hors norme surgissant de terre ! Un clin d’œil contemporain à la sculpture animalière classique.
Le Magicien d'os, jusqu'en septembre
De 10h à 17h, au jardin des Plantes (5ème arrondissement)
Entrée de 5 à 7 euros
les + lus
les + partagés