Parigo

Logo de l'émission Parigo

Un métro ou un train propre, c'est possible ?

© BEP/SudOuest/MaxPPP
© BEP/SudOuest/MaxPPP

Saviez-vous qu'une barre de métro porte 600 types de bactéries ! Doit-on craindre pour notre santé ? Le niveau de propreté du réseau de métros, bus, trams et trains est-il suffisant ? Combien de personnes pour nettoyer ces millions de mètres carrés ? Pour tout savoir, suivez Parigo cette semaine ! 

Par Christian Meyze

Revoir l'émission

#Au sommaire


Comme chaque semaine, deux reportages et deux entretiens à découvrir cette semaine dans Parigo. Plusieurs thématiques seront abordées : la santé bien sûr, mais aussi la lutte contre les tags à la SNCF ou encore la politique de nettoyage en vigueur à la RATP dans le métro ou du RER : les équipes de Parigo ont suivi des équipes de nettoyage des transports en commun, de jour comme de nuit. Et elles ont beaucoup de boulot !



 - Nettoyer les quais, ramasser les chewing-gums, effacer les tags... Tous les jours dans les transports en commun, les agents s’emploient à collecter 10.500 sacs poubelles. Ce nettoyage représente 450.000 heures de nettoyage par an, explique la RATP.
Le poids des déchets ramassés chaque jour en gare est en moyenne de 100 kg/jour et par gare SNCF, dans les gares assez importantes.

 - Est-ce que vous vous lavez les mains après avoir touché la barre du métro?

Faut-il avoir peur de la barre de métro ? Est elle dangereuse pour la santé ? Un médecin répond à ces questions. Comment l'entreprise compte procéder pour améliorer la propreté des trains et des gares? Un responsable de la SNCF sera également présent pour répondre aux questions de Bertrand.

# Parigo, c'est samedi 23, à 12h05

 

Biennale d'art contemporain à Montrouge