Janvry s'inquiète pour l'avenir de sa piscine

© (Capture d'écran / Site de la mairie de Janvry)
© (Capture d'écran / Site de la mairie de Janvry)

Le 10 août, la préfecture de l'Essonne a estimé que la piscine gonflable de Janvry ne répondait pas aux normes d'hygiène et de sécurité et a ordonné sa fermeture. Pour pouvoir rouvrir, le maire a dû embaucher un maitre-nageur pour surveiller la baignade.

Par France 3 Ile de France /EB

Depuis vendredi 4 août, l’espace de baignade fait l’objet d’un arrêté préfectoral de fermeture temporaire dû à des manquements aux normes d’hygiène et de sécurité et d’un manque de qualification des encadrants. Suite à cet arrêté, la municipalité a embauché un maître-nageuse pour surveiller la baignade, une des exigences de la préfecture, et la piscine a pu rouvrir le 22 août. 

Le maire de cette commune de l'Essonne tempête contre cet arrêté qui oblige la commune à s'équiper comme pour une piscine municipale, alors que "c'est un bassin gonflable de 25m2 et de 75 cm de profondeur" explique une responsable de la communication.

Le maire de Janvry, Christian Schoettl, a déposé un recours contre cet arrêté devant le tribunal administratif. Il explique que l'année prochaine, il ne pourra pas ouvrir la piscine dans les mêmes conditions. La ville n'aura pas les moyens de payer un maitre-nageur pendant deux mois.

Sur le même sujet

Un Soir à Paris : West Side Story

Près de chez vous

Les + Lus