Municipales dans l'Essonne : la droite se maintient dans ses fiefs

La droite s'est maintenue dans ses fiefs lors du premier tour des élections municipales en Essonne, où le maire sortant de Corbeil-Essonnes Jean-Pierre Bechter (UMP), bras droit de l'ancien maire et industriel Serge Dassault, est sans surprise en tête des suffrages.

Par France 3 Paris, avec AFP

A Corbeil-Essonnes, la ville historique du sénateur Dassault, où les électeurs votaient pour la quatrième fois depuis 2008, M. Bechter (UMP), mis en examen pour des soupçons de fraude électorale, est en ballottage favorable en vue du second tour. Il récolte 45,47% des voix, loin devant son opposant historique Bruno Piriou (22,33%) et le socialiste Carlos Da Silva (21,15), qui pourraient se rassembler au second tour.

A Draveil, l'ex-secrétaire d'Etat Georges Tron (UMP), qui avait bénéficié d'un non-lieu après la plainte de deux anciennes employées municipales pour viols et agressions sexuelles, a été largement réélu dès le premier tour avec 57,51% des suffrages.

Dans la préfecture d'Evry, longtemps dirigée par l'actuel ministre de l'Intérieur Manuel Valls, le maire sortant Francis Chouat est en tête avec 47,86% des voix. Manuel Valls figure en troisième position sur cette liste.

Nicolas Dupont-Aignan, candidat à la présidentielle en 2012 sous l'étiquette "Debout la République", a été réélu triomphalement dans son fief de Yerres dès le premier tour avec 77,15% des voix. Il s'engage donc pour un quatrième mandat.

A Longjumeau, la dauphine de Nathalie Kosciusko-Morizet, Sandrine Gelot-Rateau, qui n'occupe le siège de maire que depuis un an, arrive en tête avec 44,85% des suffrages. Le FN dépasse son objectif avec 12,09%.

A Palaiseau, la liste socialiste où figure le ministre délégué à la ville François Lamy, ancien maire de la ville, est en ballotage favorable pour le second tour.

Le maire sortant de Grigny Philippe Rio (PCF), malgré les difficultés de la gauche à s'unir, a été réélu avec 51,26% des voix.

Enfin, à tout juste 22 ans, Robin Reda (UMP) a ravi à la gauche la ville de Juvisy-sur-Orge.

>> Focus sur la poussée du FN dans l'Essonne et en Seine-et-Marne


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Kalypso Festival Hip Hop

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne