Fusion Yvelines-Hauts-de-Seine : les conseillers départementaux se prononcent

Pierre Bédier et Patrick Devedjian lors de la cérémonie des voeux commune des Yvelines et des Hauts-de-Seine, le 10 janvier 2017
Pierre Bédier et Patrick Devedjian lors de la cérémonie des voeux commune des Yvelines et des Hauts-de-Seine, le 10 janvier 2017

Réunis en assemblée commune vendredi 30 juin, les conseillers départementaux des Hauts-de-Seine et des Yvelines se sont prononcés officiellement sur le souhait de regroupement de leurs deux collectivités.

Par VP

Les 42 élus des Yvelines et les 46 des Hauts-de-Seine, réunis en assemblée par Pierre Bédier et Patrick Devedjian, les présidents de chacun de ces départements, ont adopté le principe d'une fusion des deux collectivités territoriales. Les élus demandent au gouvernement d'approuver ce regroupement avant le 1er janvier 2018.

Pour ce faire, il fallait qu'une majorité de conseillers départementaux de chaque assemblée se prononce en faveur de ce projet (au moins 3/5ème). Ce ne devait être qu'une formalité. 

Ce sera ensuite au gouvernement et au Conseil d'Etat de valider ou non le projet. L'objectif de cette fusion : la réduction des dépenses et la simplification administrative. Un moyen de compenser les baisses de dotation de l'Etat.

Une seule assemblée

Les séances de chaque conseil départemental ont commencé simultanément à 9h30. Une fois le projet adopté, les 88 élus devaient siéger ensemble en une seule assemblée.

Le regroupement des deux départements en bonne voie

La fusion des Yvelines et des Hauts-de-Seine avait été annoncée en janvier 2016. Elle a déjà commencé :
- un établissement public interdépartemental a été créé. Il gère l'exploitation et l'entretien du réseau routier, il regroupe les services d'adoption ainsi que l'archéologie préventive,
- les sociétés d’économie mixte d’aménagement ont fusionné,
- un conseil de développement durable interdépartemental a mis en place.

3,4 milliards d'euros, c'est le budget des deux départements réunis. Trois millions d'habitants sont concernés par ce regroupement.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Délibéré dans le procès de la voiture incendiée en mai 2016

Près de chez vous

Les + Lus