The XX, Franz Ferdinand, PJ Harvey, DJ Flume, têtes d'affiche du 15ème Festival Rock en Seine

© Bertrand Guay/AFP Photos
© Bertrand Guay/AFP Photos

The XX, Franz Ferdinand, PJ Harvey et DJ Flume, les premiers noms annoncés pour Rock en Seine, les 25, 26 et 27 août 2017 promettent déjà une belle fête d’anniversaire pour les 15 ans du festival.

Par Christian Meyze

Encensé par la critique et considéré dès leur premier album, en 2009, comme un espoir à fort potentiel, le groupe anglais « The XX »  sera une des têtes d’affiches de Rock en Seine cet été. Une bonne nouvelle pour tous les fans de musique style "indie pop" car le groupe dont le troisième album « I see you » vient de sortir, a fait sensation et salle comble, cet hiver à Paris.
Pour fêter elle aussi cette quinzième édition, la prêtresse du rock PJ Harvey qui avait célébré la naissance de la première édition du festival en 2003 viendra électriser la pelouse de Saint-Cloud.
A ses côtés, un autre habitué du festival, Franz Ferdinand transformera le domaine national en piste de danse géante. Car c'est bien l’énergie positive et festive qui porte ce groupe. A chacun de ses passages, les spectateurs sont en osmose et sautillent comme des kangourous.
Pour le DJ australien Flume, lui aussi tête d’affiche, la question ne se pose plus. A vos bouteilles d’eau et à vos chaussures, ça va danser sur le rythme enlevé de son électro !

Fidèle à son esprit rock au pluriel, ouvert à plusieurs générations, le festival joue la carte Hip-Hop avec Cypress Hill. Les vétérans du genre avaient déjà martelé les festivaliers en 2010 avec un son puissant.
De son côté, le rock, sans qui le festival ne serait pas, s’affiche avec le son percutant et garage de The Kills, qui avaient eux aussi électrisé l’édition 2011. Plus "excités", l’Américain Ty Segall et le Canadien Mac DeMarco seront aussi de la partie, sans oublier les Texans d’At The Drive-In, récemment reformés, prêts à distiller un rock furieux.
Du côté des groupes français, les premiers noms mettent en avant les nouvelle générations avec Fakear et sa musique électronique puissante ou encore le Parisien Rone, spécialiste d’une musique minimaliste plus tranquille mais tout aussi efficace. Enfin, la danoise Mo et ses tubes devraient porter la fête jusqu'à la "transe".
En 2016, Rock en seine avait attiré 110 000 festivaliers heureux. Le 25, 26 et 27 août, ces premiers noms promettent de transformer le blues d’une rentrée scolaire imminente en anniversaire festif et joyeux. De quoi prolonger un peu les vacances.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Centre d'accueil des réfugiés hommes

Près de chez vous

Les + Lus