Huit franciliennes sélectionnées pour l'Euro de foot 2017

L'équipe de France avec son coach Olivier Echouafni lors d'une séance d'entraînement le 15 juillet dernier. / © TOBIAS SCHWARZ / AFP
L'équipe de France avec son coach Olivier Echouafni lors d'une séance d'entraînement le 15 juillet dernier. / © TOBIAS SCHWARZ / AFP

Sur les 23 joueuses choisies par Olivier Echouafni pour disputer l'Euro 2017 à partir de mardi soir, 8 sont issues de club franciliens.

Par Marine Lesprit

Briseront-elles la malédiction ? Les Bleues s'élancent à partir de mardi soir au Pays-Bas avec un objectif : remplir enfin un palmarès désespérément vide. Le premier match que l'équipe de France féminine disputera dans le cadre de l'Euro 2017 doit avoir lieu à 20h50. Parmi le collectif sélectionné par Olivier Echouafni pour affronter l'Islande, on trouve huit joueuses issues de clubs franciliens

En défense se trouvent deux joueuses de Juvisy, club nouvellement fusionné avec le Paris F.C : Laura Georges et Aïssatou Tounkara. Elles sont rejointes par Eve Perisset, du Paris Saint-Germain. Ces deux clubs, qui ont des sections féminines développées, placent aussi leurs joueuses sur les autres postes : Onema Grace Geyoro (P.S.G) et Gaëtane Thiney (F.C.F Juvisy) en milieu de terrain et Camille Catala, Kadidiatou Diani (F.C.F. Juvisy) et Marie-Laure Délie (P.S.G) en attaque.

Une équipe solide  mais encore bredouille


L'équipe menée par Wendy Renard mêle joueuses expérimentées (Laura Georges et Gaëtane Thiney ont respectivement 179 et 138 sélections en équipe de France) et étoiles montantes. Elle aura pour responsabilité de concrétiser sa dernière chance de briller avant le mondial de 2019 qui aura lieu sur le territoire national

Malgré une position de 3eme au classement FIFA des nations, la France n'est pour l'instant jamais montée sur le podium lors d'une compétition internationale. Après une année 2011 prometteuse, elle est restée coincée à la quatrième place au cours de plusieurs événements internationaux. La dernière défaite, contre le Canada aux Jeux Olympiques de Rio, a laissé un goût amer.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un Soir à Paris : West Side Story

Près de chez vous

Les + Lus