Il avait tué sa femme qu'il croyait infidèle pour une photo de Francky Vincent dans son sac

© PhotoPQR/NiceMatin/MaxPPP
© PhotoPQR/NiceMatin/MaxPPP

Son procès s'ouvre ce lundi 19 octobre. Le 6 janvier 2012, ce père de famille de 67 ans a tué sa femme parce qu'il venait de découvrir dans son sac la photo d'un chanteur, Francky Vincent, qu'il a cru être un amant.

Par Christian Meyze

Un homme de 67 ans est jugé devant la cour d'assises du Val-d'Oise pour le meurtre de sa femme dans un excès de jalousie.

Dans le sac de sa femme, le soir du 6 janvier 2012, l'homme avait découvert une photo du chanteur de zouk aux textes  égrillards, Francky Vincent.         Convaincu que c'était un amant, il avait alors asséné à son épouse plusieurs coups violents sur la tête, perdant tout contrôle de soi. Témoins et avocats racontent aujourd'hui que la scène fut extrêmement violente autant qu'inattendue.

L'homme n'était pas, paraît-il, un violent et le couple était jusque là un couple sans histoire.

Toutefois, dans l'entourage du couple, certains disent que l'homme s'était replié, renfermé depuis qu'il avait cessé de travailler. Et son avocate parle de problèmes de santé importants, évoquant également des troubles psychiatriques nombreux. L'avocate affirme que l'homme s'était persuadé lui même d'être trompé par son épouse.

Le procès dure trois jours.
                                                                                                                   

Sur le même sujet

in situ BA cs

Près de chez vous

Les + Lus