Les circonscriptions parisiennes très prisées

© Capture Google Map
© Capture Google Map

A Paris, le PS souhaite obtenir le maximum de députés pour obtenir une majorité à l'Assemblée face à une droite divisée.

Par Mathilde Riou

301 candidats sont en lice pour les 18 sièges de députés à pourvoir à Paris.C’est moins que d’habitude. Il y a cinq ans, quelque 334 candidats s’étaient lancés dans la course à l’Assemblée nationale, et ils étaient encore plus nombreux (458) en 2002.

L’enjeu pour le Parti Socialiste sera de confirmer la forte implantation de la gauche dans la capitale. 13 députés sortants sont de gauche contre 8 de l'UMP.

Au deuxième tour de la présidentielle, 13 arrondissements sur 20 avaient alors choisi François Hollande. A droite, l’UMP compte préserver ses fiefs, malgré la disparition, du fait du redécoupage électoral, de deux circonscriptions qu’elle détenait.

Si on ajoute les voix récoltées au premier tour de la présidentielle par le PS, EELV et le Front de Gauche, 13 circonscriptions seraient favorables à la gauche

Les partis de gauche pourraient bénéficier de la démobilisation de la droite suite à la défaite de Nicolas Sarkozy. Des triangulaires avec le FN sont peu probables étant donné que Marine Le Pen n’atteint jamais à Paris les 12% nécessaires pour passer le second tour des législatives.

Pour connaitre votre bureau de vote et l’ensemble des candidats de votre circonscription, cliquez ici
 

Les circonscriptions les plus attendues

  • Dans la 2eme circonscription (Vème arrondissement ; partie du VIème arrondissement; partie du VII arrondissement) après une bataille politico-médiatique face à Rachida Dati, François Fillon sera finalement le seul candidat UMP à affronter entre autre le socialiste Axel Kahn.
  • La maire UMP du XVIIe arrondissement, Brigitte Kuster, s’est mise "en congé" de l'UMP pour maintenir sa candidature dans la 4e circonscription (une partie du XVIème arrondissement et du XVIIème arrondissement) face à Bernard Debré, investi par les instances nationales.
  • La ministre du logement, Cécile Duflot a bénéficié du retrait de la député socialiste sortante Danièle Hofmann-Rispal pour se présenter dans la 6eme circonscription (une partie du XIème arrondissement et du XXème arrondissement) .
  • Avec 23 candidats, la 8ème circonscription sera la plus disputée au moins numériquement.(la partie du XIIème arrondissement non comprise dans la VIIème circonscription ; partie du XXème arrondissement)

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

SERIE. Après un cancer, des femmes peuvent profiter d'un programme sportif et diététique

Près de chez vous

Les + Lus