Levallois: le projet des tours s'effondre

Face à l'hostilité des riverains et de certains élus, Patrick Balkany renonce à la construction de quatre tours.

Par Valentine Ponsy

video title

Levallois-Perret abandonne ses tours

Il n'y aura pas de tours à Levallois-Perret les Hauts-de-Seine. Trois projets avaient été présentés en mai dernier mais, devant la fronde des habitants, le maire UMP, Patrick Balkany a décidé d'y renoncer.

Il n'y aura pas de tours à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine. Trois projets avaient été présentés en mai dernier mais, devant la fronde des habitants, le maire UMP, Patrick Balkany a décidé d'y renoncer.

> Voir ci-contre le reportage de Patrick Ferrante et Patrick Gabet.

La décision a été annoncée hier soir au conseil municipal. Les tours Marignan et Cetelem ne sortiront pas de terre.

Présenté en mai dernier, le plan local d'urbanisme prévoyait quatre projets de tours. Il n'en fallait pas plus pour provoquer une levée de boucliers des riverains, associations et élus de l'opposition.

Déjà en juillet Patrick Balkany avait du renoncer à une partie du projet: la construction de deux immeubles de 164 mètres de hauteur déjà surnommés les "tours jumelles".

Si les riverains et les élus de l'opposition sont satisfaits de cette décision, c'est un manque à gagner pour les finances de la ville. La vente des droits à construire devait rapporter plusieurs millions d'euros à une commune très endettée.

Sur le même sujet

Cocaïne volée au 36, quai des Orfèvres

Près de chez vous

Les + Lus