RATP: un responsable syndical menacé

© France 3 IDF
© France 3 IDF

Celui qui a dénoncé l'affaire du présumé scandale sexuel au sein de la régie écope d'une procédure disciplinaire.

Par Valentine Ponsy

video title

RATP: un responsable syndical menacé

Du nouveau dans l'affaire de harcèlement à la Ratp.2 jeunes femmes ont porté plainte contre un ex-syndicaliste de la régie surnommé le Roi. Il aurait, selon elles, exigé des faveurs sexuelles en échange de promotions. Et bien, l'un de ceux qui ont dénoncé est aujourd'hui menacé de licenciement.

C'est une affaire dans l'affaire. L'un des responsables syndicaux qui a dénoncé les faits de harcèlement et de détournement pratiqués par un ex-responsable de l'UNSA est aujourd'hui menacé de licenciement. La Ratp l'accuse de diffamation.

Voir ci-contre le reportage de Abdel Joudi et Didier Jan.

La Ratp a lancé une procédure disciplinaire en vue d'un licenciement contre le responsable du syndicat autonome SAT. L'entreprise a aussi saisi la justice. Elle reproche à ce salarié de s'exprimer sur son blog et surtout de l'accuser de complicité dans l'affaire du scandale sexuel qui secoue l'entreprise depuis plusieurs mois.

Mourad Ghazli c'est l'homme par qui le scandale est arrivé. Il est l'un de ceux qui ont dénoncé le comportement d'un ex-responsable de l'UNSA. Surnommé "Le Roi", l'homme toujours en poste au sein de la régie, aurait notamment exigé des faveurs sexuelles en échange de promotions. Deux femmes ont porté plainte contre lui.

Mourad Ghazli et d'autres responsables syndicaux estiment que ces agissements ont été couverts par les responsables de l'entreprise.

De son côté, la Ratp a déclaré à l'AFP qu'elle "n'accepte pas que l'un de ses salariés s'exprime tous les jours publiquement sur un blog, même si bien sûr nous acceptons une certaine liberté d'expression". Elle considère que les propos publiés sur ce blog sont mensongers, "diffamatoires et nuisent à l'image de l'entreprise".

Sur le même sujet

Kalypso Festival Hip Hop

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne