Japan Expo 2017 : les cosplayeurs toujours au rendez-vous

Luffy et son équipage (One Piece), faisaient cette année encore partie des personnages cosplayés à la Japan Expo. / © France 3
Luffy et son équipage (One Piece), faisaient cette année encore partie des personnages cosplayés à la Japan Expo. / © France 3

Quatre jours de culture japonaise au Parc des Expositions de Paris-Villepinte : la Japan Expo, c'est fini pour cette année. Parmi les centaines de visiteurs qui s'y rendaient du 6 au 9 juillet, les cosplayeurs étaient encore nombreux à revêtir les costumes de leurs héros préférés.

Par Marine Lesprit

One Piece, Rave, Death Note... Ces mangas ont contribué à l'implantation de la culture japonaise en France et au succès de la Japan Expo. Cette année encore, on pouvait croiser leurs héros dans les allées du rendez-vous annuel des amateurs de mangas et d'animés, qui se tenait du 6 au 9 juillet au Parc des Expositions de Paris-Villepinte.

Depuis plusieurs années, le cosplay, qui consiste à créer de toute pièces les costumes des personnages de mangas et d'animés puis à les revêtir lors de conventions, est indissociable de l'événement. Les concours de cosplays réunissent un grand nombre d'amateurs et sont devenus une animation incontournable. Des conférences et des stands sont chaque année dédiés à cette pratique. 

Des costumes d'inspirations variées


Les classiques étaient de sortie, avec des personnages comme Luffy (One Piece) ou Naruto. Mais certains cosplayeurs se sont laissés guider par l'actualité, quitte à s'éloigner de la culture japonaise. Dans les travées de la Japan, on pouvait ainsi croiser Kylo Ren, le nouvel antagoniste de la saga Star Wars, Harley Quinn, compagne du Joker de Batman à l'affiche du film Suicide Squad, sorti en août dernier, ou encore Daenerys Targaryen, la "mère des dragons" de la série à succès Game of Thrones.  

Les cosplays de la Japan Expo 2017



Pour cette 19ème édition, sécurité oblige, l'accès des cosplayeurs était moins aisé. Les reproductions d'armes trop réalistes comme les déguisements cachant le visage étaient interdits, alors que ces éléments sont des parties essentielles de la panoplie de ces amateurs de culture manga. Ces restrictions n'ont que poussé les cosplayeurs à rivaliser d'ingéniosité. 

Sur le même sujet

Série - Les Buttes Chaumont : un jardin délicat

Près de chez vous

Les + Lus