La mairie de Paris va réaménager sept places emblématiques de la capitale

D'ici 2020, ce réaménagement devra réduire la place de la voiture sur ces lieux, au profit des piétons et des cyclistes.

  • France 3 Île-de-France
  • Publié le , mis à jour le
La place de la Bastille fait partie des sept lieux de la capitale où la place de la voiture va être réduite. © Archives

© Archives La place de la Bastille fait partie des sept lieux de la capitale où la place de la voiture va être réduite.

C'est une décision qui avait été actée à la fin de l'année 2015 : la mairie de Paris souhaite réaménager sept lieux de la capitale : Bastille (4e-11e-12e arr), Nation (11e-12e), Italie (13e), Panthéon (5e), Madeleine (8e), Gambetta (20e) et place des Fêtes (19e). Dans son édition d'aujourd'hui, le Journal du Dimanche révèle les détails de ces changements, qui verront la voiture disparaître au profit des piétons et des cyclistes. "[Ces derniers] gagneront 50% d'espaces en moyenne", explique Christophe Najdovski (EELV), l'adjoint chargé de la voirie. "L'idée est de faire des lieux de vie, agréables et rééquilibrés, et pas seulement des lieux de passage. Aujourd'hui, les automobiles représentent 7% des déplacements et 77% d'occupation de l'espace public", détaille de son côté à l'hebdomadaire Jean-Louis Missika (apparenté PS), adjoint chargé de l'urbanisme.

"Un réaménagement avec pour mort d'ordre 'sobriété'. Restrictions budgétaires obligent, la maire n'a prévu qu'un budget de 30 millions d'euros pour les sept places, alors que la République reconfigurée en avait coûté 24 millions", ajoute le JDD qui précise que "des appels à candidatures seront lancés pour confier ces chantiers à des collectifs regroupants architectes, urbanistes, paysagistes et médiateurs, qui feront de la coconception avec les habitants".

La mairie de Paris a lancé début février un appel à projets intitulé "Paris-culteurs", avec pour objectif "la création de 100 hectares de toits, de façades et de murs végétalisés d'ici à 2020, dont un tiers sera consacré à l'agriculture urbaine".

L'actu de votre région en vidéo

"Sens", de la bande dessinée à la réalité virtuelle

Le roman graphique de Marc-Antoine Mathieu "Sens" est adapté en jeu vidéo de réalité virtuelle. Une oeuvre à découvrir à La Gaîté lyrique, dans le 3ème arrondissement, à Paris.

les + lus
les + partagés