publicité

Le CFCM appelle toutes les mosquées de France à ouvrir leurs portes ce week end

Un "thé de la fraternité" pour défendre un islam de "concorde" dans un pays ébranlé par les attentats jihadistes: des dizaines de mosquées en Ile-de-France et en France vont participer ce week-end à une opération portes ouvertes d'une ampleur inédite.

  • France 3 Ile de France avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
Les mosquées ouvriront leurs portes au public les 9 et 10 janvier © MIGUEL MEDINA / AFP

© MIGUEL MEDINA / AFP Les mosquées ouvriront leurs portes au public les 9 et 10 janvier

Un an après les attentats jihadistes de janvier 2015 contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo et le supermarché Hyper Cacher, cette initiative est portée par le Conseil français du culte musulman (CFCM), l'instance représentative des mosquées en France.

"Nous nous sommes interrogés sur ce que nous pourrions faire pour renforcer la concorde et la cohésion nationales à l'occasion de ces commémorations", explique à l'AFP le président du CFCM, Anouar Kbibech.

"Célébrer l'esprit du 11 janvier"


"Au lieu de s'attarder sur les actes tragiques, il nous a semblé plus utile et important de célébrer "l'esprit du 11 janvier", celui des marches citoyennes géantes du dimanche ayant suivi les attentats, poursuit ce responsable. "Avec un objectif: créer des espaces de convivialité et d'échanges avec les fidèles de base et l'ensemble de nos concitoyens." Et en profiter pour "mettre en avant les vraies valeurs de l'islam, tordre le cou à ces clichés de liens avec la violence et le terrorisme".

Ce "thé de la fraternité" prendra diverses formes, le samedi et/ou le dimanche: partage de boissons chaudes et de pâtisseries, visites guidées, débats, ateliers de calligraphie, invitation à assister aux cinq prières quotidiennes...

L'initiative, portée par le Conseil français du culte musulman, est organisée dans plusieurs dizaines de mosquées en France 


La Grande Mosquée de Paris y participera. En Seine et Marne, c’est «une quinzaine de mosquées» qui ouvriront leurs portes «à tous les publics, y compris et surtout aux non-musulmans» indique Le Parisien.fr.

Dans le même esprit, la mosquée de Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine a ouvert ses portes fin décembre afin de faire découvrir à tous ceux qui le souhaitaient les lieux et échanger avec le public.





les + lus