Orly et Roissy : des perturbations sont prévues dans les cockpits de Hop!

© PASCAL PAVANI / AFP
© PASCAL PAVANI / AFP

Des pilotes de Hop!, filiale d'Air France, vont pour la première fois déserter les cockpits jeudi, au premier jour d'une grève prévue jusqu'à mardi pour défendre leurs conditions de travail, mais 85% des vols court et moyen-courrier du groupe aérien seront assurés.

Par France 3 Ile de France / EB

Deux syndicats totalisant 73% des voix (SNPL et FUC) sont à l'origine de cette première grève de pilotes chez Hop! depuis que la jeune filiale d'Air France a absorbé les anciennes compagnies régionales Airlinair, Brit Air et Regional.

Les pilotes dénoncent un "grave sous-effectif"


Dans un communiqué, le SNPL s'est élevé contre "la pénibilité de certaines conditions de travail comme la fatigue accrue des équipages", mais aussi contre "le manque d'anticipation des nombreux départs vers Air France" qui entraînent "un grave sous-effectif pilote".

Le mouvement social, prévu jusqu'à mardi inclus, devait être suivi au premier jour par 23% des 850 pilotes de Hop!, a indiqué à l'AFP Alain Malka, directeur général adjoint de la filiale. Conséquence, "151 vols seront annulés" sur les 481 prévus initialement pour la seule compagnie Hop!, soit 31% d'annulation.

Pour la journée du 14 juillet, 24 vols au départ de l'aéroport Charles-de-Gaulle et 2 au départ d'Orly sont annulés. 33 vols sont annulés à l'arrivée à Paris. >> Pour connaître le détail du trafic pour les journées du 13 et 14 juillet cliquez ici 

Toutefois, sur l'ensemble du réseau court et moyen-courrier du groupe Air France, 87% des vols seront maintenus jeudi, précise-t-il. Plus de 85% des vols doivent également être assurés vendredi.

Les perturbations concernent uniquement les avions régionaux de Hop!, une entité juridique parfois confondue avec la marque commerciale "Hop! Air France" qui rassemble tous les vols court et moyen-courrier d'Air France.

Les aéroports parisiens d'Orly et de Roissy seront touchés, comme ceux de Nantes, Strasbourg, Toulouse, Rennes, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Lyon ou encore Marseille. Quelques vols vers l'Italie, l'Allemagne et la Belgique sont aussi concernés, selon le site de la compagnie. En revanche, le trafic des vols Navette est annoncé normal.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lutte contre l'AVC : un tour de France pour sensibiliser

Près de chez vous

Les + Lus