publicité

A Paris, opération escargot des auto-écoles contre la réforme du code de la route

Des véhicules d'auto-écoles se rassemblent lundi matin aux abords de Paris pour réclamer le report de la nouvelle épreuve du code de la route, qui doit entrer en vigueur en avril prochain. Un millier de véhicules doivent ainsi participer au mouvement de protestation.

  • France 3 Paris IDF
  • Publié le 29/02/2016 | 09:01, mis à jour le 29/02/2016 | 12:13
© Joël Saget/AFP Photos

© Joël Saget/AFP Photos

Un millier de véhicules d'auto-écoles doivent se rassembler lundi matin aux portes de Paris pour demander un report de la nouvelle épeuve du code de la route, qui doit entrer en vigueur au mois d'avril prochain. Une estimation du Conseil national des professions de l'automobile, le CNPA, le principal syndical professionnel du secteur.
A Paris, opération escargot des auto-écoles contre la réforme du code de la route

Des véhicules d'auto-écoles se rassemblent lundi matin aux abords de Paris pour réclamer le report de la nouvelle épreuve du code de la route, qui doit entrer en vigueur en avril prochain. Un millier de véhicules doivent ainsi participer au mouvement de protestation.

200 automobiles avaient déjà pris place porte de Clignancourt, peu avant huit heures 30 selon les organisateurs. 50 véhicules se trouvaient par ailleurs porte d'Auteuil, selon l'AFP.

Selon le syndicat CNPA, 200 conducteurs d'auto-école ont entamé l'entrée dans la capitale, depuis la porte d'Orléans, en direction du Champ-de-Mars, peu après huit heures 30. Leur objectif est de ralentir le trafic en plusieurs points de la capitale.

VOIR l'état du trafic en tempos réel
Sytadin - trafic temps réel

Pas de contestation de la réforme sur le fond... Mais sur la forme

Le CNPA, qui demande à être reçu à Matignon, réclame "le report au mois de septembre de la mise en oeuvre de la réforme de l'examen du code de la route". 

"Nous ne contestons pas la réforme de l'épreuve du code, nous en sommes tout à fait satisfaits, mais ce qu'il faut améliorer, c'est sa mise en oeuvre, pour apporter d'autres compétences aux élèves", a déclaré à l'AFP Patrice Bessone, président de la branche éducation routière au CNPA.

Présentée il y a quelques mois par le ministère de l'Intérieur, la réforme vise notamment à réduire les délais de passage du permis à 45 jours, soit la moitié du temps moyen d'attente aujourd'hui. Le délai peut aller jusqu'à six mois dans certaines régions.


les + lus
les + partagés