2771 migrants ont été évacués du camp de la Chapelle

© Eric Feferberg/AFP Photos
© Eric Feferberg/AFP Photos

La préfecture d'Ile-de-France indique ce vendredi 7 juillet, que ce sont au total 2771 migrants qui ont été évacués dans la matinée, du campement sauvage qui s'était reformé une fois encore dans le quartier de La Chapelle, dans le 18ème arrondissement de Paris

Par Christian Meyze

L'opération d'évacuation du camp de la Chapelle qui s'est déroulée ce vendredi 7 juillet était la 34ème depuis 2015 à Paris. Depuis plusieurs années, invariablement, ces campements sauvages, où se regroupent en quelques jours ou quelques semaines, des migrants de diverses nationalités, qui fuient la guerre ou la misère, se reforment aux portes Nord de Paris.


Dans le cas de La Chapelle, ce sont en réalité plusieurs campements sauvages qui s'étaient reformés, au fil des semaines et en fonction des "espaces utilisables" à mesure des arrivées. Les groupes s'étaient formés d'abord autour et à proximité du centre d'accueil humanitaire ouvert à l'initiative de la mairie de Paris en novembre 2016.
Compte tenu du nombre d'arrivants, qui se regroupent de toute façon tous un jour ou l'autre à Paris, le centre a immédiatement été saturé.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, qui a rendu public hier le texte d'une proposition de loi qu'elle veut soumettre aux parlementaires et au gouvernement, réclame un dispositif qui permette de répartir l'accueil des migrants sur l'ensemble du territoire français, au lieu de les laisser mécaniquement se rassembler à Paris.

Pour l'heure, plusieurs centaines de migrants ont été conduits à Sarcelles où la ville de Paris est propriétaire d'une ancienne maison de retraite, désaffectée depuis 2015, et qu'elle a décidé d'ouvrir pour servir de résidence provisoire. 

>>Voir le reportage autour de l'évacuation, Mathilde Laban et Mélissa Genevois
Evacuation du camp de la Chapelle

 

Sur le même sujet

Lutte contre l'AVC : un tour de France pour sensibiliser

Près de chez vous

Les + Lus