“Allez Paris, tes supporters sont là”... Une réunion sous tension au siège de la Ligue de rugby

Des supporters du Stade Français Paris, devant le siège de la Ligue nationale de rugby. / © France 3 Paris IDF/P. de Baudouin
Des supporters du Stade Français Paris, devant le siège de la Ligue nationale de rugby. / © France 3 Paris IDF/P. de Baudouin

Les supporters se sont retrouvés vendredi matin pour réaffirmer leur soutien aux joueurs du Stade Français, en grève illimitée depuis mardi. Une réunion sur le projet de fusion avec le Racing 92 était organisée au siège de la Ligue nationale de rugby.

Par France 3 Paris IDF/ET

Lorsqu'ils entrent dans les bureaux de la Ligue nationale de rugby, les joueurs du Stade Français sont acclamés par plusieurs dizaines de supporters. Mais pour les dirigeants et les joueurs du Racing 92, l'accueil est nettement moins chaleureux. C'est notamment le cas pour Dimitri Szarzewski, l'ancien joueur du Stade Français, qui évolue désormais au Racing 92.
Parmi ce comité d'accueil, Renaud confie avoir ressenti "beaucoup de colère" à l'annonce lundi de la fusion entre les deux clubs franciliens du Top 14, dès la saison prochaine. Les joueurs du Stade Français Paris sont en grève illimitée depuis mardi, suite à l'annonce lundi du projet de fusion des deux clubs.
Pour Pascal, supporter du Stade Français depuis son plus jeune âge, il s'agirait d'une fusion "pour de sordides histoires financières". Ou bien d'un "rachat déguisé", selon plusieurs supporters parisiens.
Lundi, l'annonce de la fusion a été un coup de tonnerre dans le monde du rugby. La réunion de vendredi a été décidée en urgence, afin d'apaiser les tensions, entre les différentes parties. Alors que le Stade Français Paris doit affronter Castres, samedi après-midi. Le Racing 92 a demandé le report de son match de Top 14 face à Montpellier. La Ligue doit décider dans la journée d'un éventuel report des deux rencontres.
De son côté, le syndicat des joueurs professionnels Provale a appelé tous les supporters de France à assister ce week-end aux matches du Top 14 habillés en rose, en soutien au club parisien.

A lire aussi

Sur le même sujet

Double homicide à Paris

Près de chez vous

Les + Lus