Attaque sur les Champs-Elysées : un homme en lien avec Karim Cheurfi placé en garde à vue

© Thomas Samson
© Thomas Samson

Un homme en lien avec le tireur des Champs-Elysées qui avait tué un policier sur les Champs-Elysées, le 20 avril au soir, a été placé en garde à vue. Les enquêteurs cherchent à savoir d'où provient l'arme de guerre utilisée par Karim Cheurfi pour tirer sur les policiers.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

Un homme en lien avec le tireur des Champs-Elysées qui avait tué un policier sur les Champs-Elysées, le 20 avril au soir, a été placé en garde à vue. Dans le cadre de leur enquête, les policiers cherchent à savoir d'où provient l'arme de guerre utilisée par Karim Cheurfi pour tirer sur les agents de la préfecture de police, en mission sur l'avenue parisienne. 
Âgé de 23 ans, l'homme a été interpellé lundi matin en Seine-et-Marne, a précisé une source judiciaire. Karim Cheurfi avait utilisé une arme de guerre, de type kalachnikov. Un fusil à pompe, deux gros couteaux ainsi que des munitions avaient par ailleurs été retrouvés dans le véhicule de l'auteur de l'attaque.

Attaque revendiquée par Daesh

Ce Français de 39 ans avait un lourd passé judiciaire, avec notamment une condamnation pour tentatives de meurtres sur des policiers, mais n'avait pas présenté de "signes de radicalisation" en prison, d'après le procureur de la République de Paris, François Molins.

Karim Cheurfi avait été abattu, après qu'il eut tiré sur des policiers en mission. L'homme avait été qualifié de "dérangé, fragile, mais pas radicalisé", par ses voisins et connaissances.
Un message manuscrit défendant la cause de Daesh, acronyme arabe du groupe jihadiste État islamique, avait été retrouvé sur un papier près de son corps. L'attaque avait été presque aussitôt revendiquée par Daesh.

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival Paris l'été au lycée Jacques Decour

Près de chez vous

Les + Lus